Patrimoine des ministres: la valeur de la villa corse de Nicolas Hulot subitement sous-évaluée

Porto-Vecchio

Patrimoine des ministres: la valeur de la villa corse de Nicolas Hulot subitement sous-évaluée

Publié le :

Jeudi 01 Février 2018 - 13:33

Mise à jour :

Jeudi 01 Février 2018 - 14:04
Si dans sa déclaration de patrimoine, la villa corse de Nicolas Hulot est évaluée à un peu plus d'un million d'euros, "Le Point" révèle ce jeudi qu'elle serait grandement sous-évaluée. La propriété vaudrait entre 2 et 5 millions.
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il est déjà l'un des ministres avec le plus gros patrimoine du gouvernement, et encore... Après avoir sous-évalué les deux maisons qu'il possède en Haute-Savoie (pour près de 150.000 euros), Nicolas Hulot aurait agi de même avec la villa cossue qu'il possède en Corse près de Porto-Vecchio.

D'après Le Point, qui révèle l'information ce jeudi, lorsque l'ancien animateur avait fait sa déclaration de patrimoine, publiée en décembre dernier par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), il a fait savoir que son bien de 334 m² et jouissant d'un terrain de 3 hectares, valait la somme déjà coquette de 1.050.000 euros.

Simplement voilà, selon l'hebdomadaire, la villa ne serait déclarée qu'à hauteur de la moitié de sa valeur réelle. En effet, Nicolas Hulot aurait tenté de céder son bien à l'été 2016 par l’intermédiaire de la société de ventes aux enchères Sotheby’s. Dans l'annonce mise en ligne, cette "propriété exceptionnelle" n'a pas un prix fixe, mais une fourchette: "entre 2 et 5 millions d'euros", précisant la maison offre "un panorama unique et privilégié sur les aiguilles de Bavella", mais surtout qu'elle possède un terrain de 3,5 hectares, près de 350 m² habitables et 150 m² de dépendances (500m² en tout). Elle n'avait pas trouvé preneur à l'époque.

Lire aussi: Nicolas Hulot, ministre de l'Ecologie et propriétaire de 9 véhicules à moteur

"Le prix conseillé par l'agence était stratosphérique. J'ai fait procéder à une expertise, qui a conclu à une valeur inférieure", s'est défendu Nicolas Hulot contacté par Le Point. Le ministre a d'ailleurs précisé qu'il "avait procéder à une expertise qui a conclu à une valeur inférieure" avant sa déclaration de patrimoine. "Un champ n’appartenant pas à Nicolas Hulot est imbriqué dans la propriété, ce qui explique sans doute ces différences de métrage", a expliqué Me Laffont, avocate du ministre, cité par Capital.

Mis en accusation, Sotheby’s rejette la responsabilité sur le ministre. "Nous nous basons sur les mesures du propriétaire pour procéder à l’évaluation du bien", a répondu le PDG de Sotheby’s International Realty Alexander Kraft, contacté par le magazine.

Nicolas Hulot a donc déclaré une maison de plus de 300 mètres carrés en Corse estimée à plus d'un million d'euros, ainsi que plusieurs autres biens immobiliers en Côte d'Armor et en Savoie dont il est co-propriétaire, d'une valeur totale de 1,9 million. A cela s'ajoute sa société Eole, qui encaisse ses droits d'auteurs et les royalties des produits dérivés Ushuaïa et dont la valeur est estimée à 3,1 millions d'euros. Tandis que le total de ses contrats d'assurance vie, instruments financiers, comptes courants et produits d'épargne atteint environ 1,17 million d'euros.

Lors d'une vente, la villa était évalué "entre 2 et 5 millions d'euros".

Commentaires

-