Pécresse: îles de loisirs, gymnases, lycées "pas adaptés aux migrants"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pécresse: îles de loisirs, gymnases, lycées "pas adaptés aux migrants"

Publié le 22/09/2016 à 15:04
©Gonzalo Fuentes/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les îles de loisirs, gymnases et lycées "ne sont pas adaptées à l'accueil des migrants" selon Valérie Pécresse. Elle a assuré qu'elle serait "très vigilante" à l'usage des lieux, et "attentive au calendrier".

Les îles de loisirs d'Ile-de-France "ne sont pas adaptées à l'accueil des migrants", a déclaré ce jeudi 22 la présidente du conseil régional d'IDF Valérie Pécresse, en séance plénière, estimant que gymnases et lycées étaient dans le même cas.

"Concernant les demandes récentes faites à certains présidents d'îles de loisirs d'accueillir des migrants", Mme Pécresse, interpellée par le groupe LR, a estimé que "ces lieux ne sont pas adaptés à l'accueil des migrants, au regard du public qu'ils accueillent et de leur utilité sociale".

Alors que l'Etat cherche le maximum de lieux disponibles dans le cadre du démantèlement du camp de Calais, elle a aussi souligné que "les équipements de services publics de la région", comme les lycées, les gymnases, n'étaient pas non plus "des lieux adaptés à ces publics".

Elle a rappelé que les îles de loisirs, ou bases de loisirs, des espaces naturels de loisirs et de baignade qui accueillent chaque année 4 millions de Franciliens, étaient "de véritables +jardins+ pour ceux qui n'en ont pas", et que "leur vocation première est d'accueillir des jeunes et des familles qui aspirent à la détente et aux loisirs, et qui pour certains n'ont pas la possibilité de partir en vacances".

Interrogée sur l'usage du burkini dans ces espaces de baignades, la présidente de Région a indiqué que "s'agissant de piscines et d'espaces de baignade clos", elle avait "demandé aux présidents des îles (de loisirs, ndlr) de réaffirmer dans le règlement intérieur, la stricte interdiction, pour des raisons d'hygiène et de sécurité, de se baigner dans une tenue autre que le maillot de bain".

Interpellée par ailleurs par le FN sur "le projet mortifère" et "le délire immigrationniste de la maire de Paris" à propos du camp pour migrants qui va être installé dans le quartier de la Chapelle, dans le nord de Paris, alors que le site doit accueillir le futur campus Condorcet, Mme Pécresse a assuré qu'elle serait "très vigilante" à l'usage des lieux, et "attentive au calendrier".

Toujours sur les migrants, le MoDem a de son côté souhaité que Mme Pécresse "interpelle le gouvernement, pour qu’il accepte enfin de jouer son rôle", notamment en matière "de concertation", en demandant au préfet d'IDF "de réunir les maires de manière à évoluer vers un accueil qui ne serait plus subi par les élus locaux", et "de répartition". Le MoDem a aussi souhaité qu'elle interpelle "les autres présidents de région pour qu’ils jouent le jeu de la répartition".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les îles de loisirs, gymnases et lycées "ne sont pas adaptées à l'accueil des migrants" selon Valérie Pécresse.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-