PenelopeGate: les explications de François Fillon sur les emplois fictifs

PenelopeGate: les explications de François Fillon sur les emplois fictifs

Publié le :

Dimanche 16 Septembre 2018 - 15:24

Mise à jour :

Dimanche 16 Septembre 2018 - 15:48
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le "JDD" publie ce dimanche l'intégralité des procès verbaux concernant l'audition de François Fillon vendredi 7. L'ancien candidat à la présidentielle y explique notamment pourquoi il est si difficile de trouver une trace de l'effectivité du travail parlementaire de son épouse Penelope.

François Fillon a été entendu une nouvelle fois par les juges vendredi 7 dans le cadre de l'affaire des emplois présumés fictifs de son épouse Penelope. Un entretien dont les procès verbaux ont été diffusés en intégralité ce dimanche 16 par le JDD. Ils pointent de nouvelles contradictions, et surtout le fait que l'ancien candidat à la présidentielle semble toujours incapable de démontrer que sa femme a réellement été son assistante parlementaire. 

Ainsi, François Fillon a expliqué aux juges que "le mode de fonctionnement de (son) épouse dans l'équipe était pour l'essentiel oral". Un argument qui justifierait l'absence de traces écrites mais qui contredit de précédentes déclarations faites aux enquêteurs en mai 2017. Il expliquait alors que son épouse avait notamment eu pour tâche de rédiger des rapports sur des sujets comme "la situation économique de la Sarthe", "le rôle des élus locaux" ou "l’aménagement du bocage sabolien".

Voir: Affaire Fillon: l'enquête continue, l'instruction s'achèvera en automne

Ces documents sont introuvables, et pour cause. Selon François Fillon, ils ont été détruits, comme toute archive parlementaires chaque année. La preuve de la réalité de l'emploi de Penelope Fillon aurait donc malheuresement fini à la poubelle. Si son nom n'apparaît pas sur un organigramme de la "sphère" Fillon de l'Assemblée nationale, c'est qu'il aurait été établi après l'emploi de son épouse et que celle-ci a toujours voulu être discrète sur son rôle.

Par ailleurs, parmi les témoins auditionnés, seuls certains des plus proches collaborateurs de l'ancien Premier ministre auraient été au courant du statut d'assistante de Penelope Fillon.

Une absence de preuve qui ne prouve pas l'absence d'un travail... Le débat semble sans fin. 

Une note retrouvée dans l'ordinateur de Penelope Fillon intrigue également les enquêteurs. Ecrite à la première personne, elle liste les emplois et tâches qu'elle aurait accomplis depuis 1997 pour le compte de son mari. Sauf que la principale intéressée n'aurait pas le souvenir de l'avoir écrite. Intitulée "Pour Penny", elle aurait été rédigée en janvier 2017 peu après que les révélations du Canard enchaîné ont lancé le "PenelopeGate".

Lire aussi:

Costumes de Fillon: procédure disciplinaire contre l'avocat Robert Bourgi

Plainte de Fillon contre "Le Canard enchaîné": l'enquête classée sans suite 

L'activité d'assistante parlementaire de Penelope Fillon auprès de son époux semble toujours difficile à établir.

Commentaires

-