PenelopeGate: pour 68% des Français, François Fillon doit partir

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

PenelopeGate: pour 68% des Français, François Fillon doit partir

Publié le 05/02/2017 à 13:29 - Mise à jour à 13:30
© Eric FEFERBERG / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Un sondage Ifop a révélé ce dimanche matin qu'une grande majorité des Français souhaitaient que François Fillon retire sa candidature à la présidentielle, avant même que la justice ne rende son verdict suite aux révélations du PenelopeGate.

Soixante-huit pour cent des Français ne souhaitent pas que François Fillon maintienne sa candidature à la présidentielle après les révélations du PenelopeGate contre 32% qui y sont favorables, selon un sondage de l'Ifop pour le Journal du Dimanche.

Parmi les sondés opposants au maintien de sa candidature, il y a 79% des sympathisants de gauche, 54% des sympathisants de droite et 59% de ceux du Front national.

En revanche, 64% des sympathisants des Républicains sont pour son maintien ainsi que 41% des sympathisants du Front national et 21% de gauche.

Toutefois, 64% des personnes interrogées pensent que François Fillon va maintenir sa candidature contre 35% qui ne le pensent pas (1% ne se prononcent pas).

François Fillon, qui faisait figure de favori pour l'élection présidentielle d'avril fait face depuis dix jours à des accusations d'emplois présumés fictifs de son épouse voire de deux de ses enfants, avant une semaine qui s'annonce décisive. Le sondage de l'Ifop a été mené auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, et réalisé par téléphone du 3 au 4 février 2017.

Le président du Modem, François Bayrou, a, lui, estimé ce dimanche que François Fillon n'avait "pas d'autre solution" que de se retirer de la course à la présidentielle, l'affaire des emplois présumés fictifs de son épouse et de deux de ses enfants constituant "une atteinte à la décence".

Entre pressions externes et tractations en coulisses autour d'un délicat "plan B", François Fillon poursuit tant bien que mal sa contre-attaque pour tenter de survivre au scandale d'emplois présumés fictifs de son épouse voire de deux de ses enfants, avant une semaine qui s'annonce décisive.

Face aux doutes, François Fillon entend "accélérer sa campagne" la semaine prochaine, a souligné Eric Woerth. Une semaine après avoir demandé à son camp de tenir "15 jours", le candidat viendra devant les députés LR mardi 7.

Selon son agenda "provisoire" diffusé par son équipe, il se rendra le même jour dans l'Aube, fief de M. Baroin, mercredi 8 dans l'Essonne, jeudi 9 dans la Vienne pour un meeting avec le juppéiste Jean-Pierre Raffarin.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Face aux pressions internes autour d'un "plan B", et externes, François Fillon tente tant bien que mal de tenir le coup et de poursuivre sa campagne, mais les Français semblent, selon un dernier sondage, lassés.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-