Philippe Poutou dénonce le "mépris social" des personnalités qui critiquent son tee-shirt

Philippe Poutou dénonce le "mépris social" des personnalités qui critiquent son tee-shirt

Publié le :

Jeudi 06 Avril 2017 - 17:12

Mise à jour :

Jeudi 06 Avril 2017 - 17:31
Philippe Poutou s'est fait remarquer mardi lors du "Grand Débat" entre les onze candidats à la présidentielle diffusé sur BFMTV et CNews. Tout d'abord avec les attaques virulentes envers Marine Le Pen et François Fillon qu'il n'a pas hésité à formuler mais aussi à cause de sa tenue vestimentaire décontractée, qui a suscité beaucoup de commentaires auxquels il a répondu.
© Lionel BONAVENTURE / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Grand Débat diffusé sur BFMTV et CNews mardi 4 a été marqué par les attaques de Philippe Poutou envers les candidats François Fillon et Marine Le Pen. Sa tirade sur "l'immunité ouvrière" a d'ailleurs été très fortement relayée.

Mais dans le même temps, sur les réseaux sociaux, certains anonymes ou personnalités ont critiqué la tenue vestimentaire du candidat du NPA. "Avec Philippe Poutou débraillé en Marcel pour représenter les ouvriers, pas étonnant qu'ils aillent massivement chez Le Pen", a d'ailleurs tweeté Luc Ferry, ancien ministre de Jacques Chirac.

"Ce tee-shirt, je le mets tout le temps. Suggérer que j'étais mal habillé, ça relève du mépris social", a répondu le candidat ce jeudi 6 dans les colonnes du journal Le Parisien. "Irrespectueux", "indigne", les critiques n'ont pourtant pas manqué sur l'attitute générale de Philippe Poutou qui lui a souligné avoir reçu de nombreuses félicitations après l'émission.

"Je faisais des courses avec ma compagne chez moi à Bordeaux et les gens venaient pour me remercier. J'ai l'impression d'avoir dit haut et fort ce qu'ils pensent depuis des semaines" s'est complimenté le candidat, sûr d'avoir réussi son débat.

En effet, il assume être un candidat différent d'ailleurs, Philippe Poutou a refusé d'apparaitre sur la traditionnelle, et cette fois-ci historique, photo de famille rassemblant tous les candidats avant le débat: "pourquoi faire une photo de famille? Ça n'est pas ma famille" a répondu le candidat qui auparavant, n'avait serré la main qu'à deux "gros" candidats, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon. A propos de François Fillon et Marine Le Pen il se serait exclamé "je ne toucherai pas à ces mains!".

Vivement critiqué, Philippe Poutou a réagi.


Commentaires

-