"Plume" de François Fillon? Joseph Macé-Scaron dément et "emmerde ses inquisiteurs"

"Ni salarié, ni embauché"

"Plume" de François Fillon? Joseph Macé-Scaron dément et "emmerde ses inquisiteurs"

Publié le :

Mercredi 19 Avril 2017 - 12:51

Mise à jour :

Mercredi 19 Avril 2017 - 13:27
"Le Canard enchaîné" affirme dans son édition de ce mercredi que le président du comité éditorial de "Marianne" Joseph Mace-Scaron travaillerait également aux discours de François Fillon via l'agence de communication Image 7. Une information catégoriquement démentie par le journaliste.
© REMY GABALDA / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Président du comité éditorial de Marianne et "plume" de François Fillon. Un grand écart assez improbable eu égard à la ligne marquée à gauche de l'hebdomadaire. Selon l'édition de ce mercredi 19 du Canard enchaîné, Joseph Macé-Scaron cumulerait pourtant les deux casquettes.

L'hebdomadaire satirique affirme que le candidat du parti les Républicains a "discrètement embauché" le journaliste afin de "muscler" ses discours et qu'il travaillerait au sein de la société Image 7, agence chargée de la communication de François Fillon.

Et d'ironiser sur le fait qu'il n'y a pas si longtemps, celui-ci "se déchaînait dans les débats, sur les télés et à la radio, contre la France catho et réac". Une situation que confirme à demi-mot l'entourage de François Fillon tandis que la direction d'Image 7 reste évasive. L'intéressé lui, dément catégoriquement être payé par l'équipe ou un prestataire de François Fillon.

"Contrairement à ce qu'affirme un article du Canard, je ne suis pas +salarié d'Image 7+", a t-il déclaré sur Twitter, enfonçant par la suite le clou face à la polémique. "Ni salarié, ni embauché, ni rémunéré par une autre personne que mon employeur. Pour le reste, j'emmerde mes inquisiteurs. Cordialement". Quant à une participation aux discours de François Fillon dans un autre cadre, il n'en dit mot.

La patronne d'Image 7 a confirmé le départ prochain de Joseph Macé-Scaron de Marianne mais a elle aussi démenti toute embauche du journaliste.

Du côté des soutiens de François Fillon, son porte-parole Damien Abad a confirmé à demi-mot l'information "Cela vous montre, en tout cas, qu'on est capable de rassembler tous les talents et que François Fillon ce n'est pas seulement Sens Commun, ce sont aussi des journalistes qui peuvent venir d'horizons politiques divers et variés", a-t-il déclaré sur LCP.

Joseph Macé-Scaron aurait été émbauché pour "muscler" les discours de François Fillon selon "Le Canard enchaîné".

Commentaires

-