PMA: le gouvernement prévoit son ouverture à toutes les femmes en 2018 (vidéo)

Un pas en avant

PMA: le gouvernement prévoit son ouverture à toutes les femmes en 2018 (vidéo)

Publié le :

Mardi 12 Septembre 2017 - 10:44

Mise à jour :

Mardi 12 Septembre 2017 - 10:59
Pour le moment, la PMA n'est ouverte qu'aux couples hétérosexuels (mariés, pacsés ou en concubinage) en âge de procréer. Mais Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, vient d'annoncer que le gouvernement allait proposer de l'ouvrir à toutes les femmes en 2018.
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Actuellement réservée au traitement de l'infertilité chez les couples hétérosexuels, la procréation médicalement assistée (PMA) sera prochainement ouverte à toutes les femmes. C'est la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, qui a confirmé l'information ce mardi 12 au matin sur le plateau de BFMTV expliquant à Jean-Jacques Bourdin que "le président tiendra son engagement" pendant le quinquennat.

Elle a ensuite donné des détails sur ces changements à venir. "En termes de calendrier, nous serons sur l’année qui arrive, 2018", a-t-elle déclaré. Et d'ajouter: "Ouvrir la PMA à toutes les femmes est une question de justice sociale. Actuellement il y a des femmes qui sont en France qui ont les moyens d'aller à l'étranger faire une PMA et des femmes (...) qui n'en ont pas les moyens et donc (...) qui ne peuvent pas avoir un enfant ou alors qui le font avec des méthodes artisanales qui mettent en danger leur sécurité, leur santé, qui ne sont pas souhaitables pour la société que nous voulons".

 

Cette annonce intervient quelques jours avant la rentrée de la Manif pour Tous, prévue le week-end du 16 et 17 septembre. Ses membres, en désaccord avec l'élargissement de la PMA, dénoncent une atteinte au modèle familial père+mère+ enfants, et un risque de glissement vers l'autorisation de la gestation pour autrui (GPA, la pratique des mères porteuses).

Pour rappel, la PMA est un ensemble de techniques médicales encadrées par la loi dont les dispositions ont été incluses dans le code de la santé publique. Grâce à différentes pratiques (fécondation in vitro ou don de sperme), elle  permet la procréation en dehors du processus naturel et n'est autorisée qu'en cas de problème de fertilité ou bien pour éviter la transmission d'une maladie grave d'un des parents à l'enfant. Seulement, elle n'est ouverte qu'aux couples hétérosexuels (mariés, pacsés ou en concubinage) en âge de procréer.

Selon Marlène Schiappa, Emmanuel Macron tiendra sa promesse de campagne.

Commentaires

-