Pour la première fois, un président a été hué au Congrès

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pour la première fois, un président a été hué au Congrès

Publié le 10/07/2018 à 10:50 - Mise à jour à 11:03
© CHARLES PLATIAU / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Emmanuel Macron a présenté devant le Congrès lundi les grandes orientations de son gouvernement pour 2019. Au moment d'évoquer la réforme des retraites, il a essuyé des hués des rangs de l'opposition.

Il voulait démentir ce qu'il a décrit comme une rumeur, cela s'est terminé en bronca. Pour la première fois de la Ve République, un président a été hué lors d'une session du Parlement réuni en congrès à Versailles lundi 9.

Alors que les rangs de la majorité ont applaudi régulièrement les paroles d'Emmanuel Macron et que la seule standing ovation a été réservée à l'hommage aux militaires français engagés au Levant et au Sahel contre les djihadistes, les parlementaires de l'opposition se sont fait entendre lors du volet sur la réforme des retraites. Et notamment sur le dossier très sensible des pensions de réversion.

Le chef de l'Etat a tenté de couper court à une "rumeur malsaine visant à faire peur". "Je le dis clairement, rien ne changera pour les retraités d'aujourd'hui, rien", a-t-il fait savoir, provoquant des hués dans les travers de la salle du Congrès.

Voir - "En aucun cas" les pensions de réversion actuelles seront remises en cause, selon Philippe

Le gouvernement s'escrime depuis le mois de juin à éteindre les inquiétudes soulevées par les organisations syndicales, la gauche et la droite, qui ont évoqué la possibilité d'un coup de rabot voire d'une suppression de ces pensions.

Ces pensions concernent 4,4 millions de bénéficiaires, dont 89% de femmes. Les craintes autour d'une possible remise en cause avaient été alimentées par une question, posée dans un document du Haut-commissariat à la réforme des retraites, puis sous une autre forme sur la plateforme en ligne: "Doit-on maintenir des pensions de réversion?".

Lire aussi - A Versailles Macron définit le macronisme: un libéralisme thatchérien?

Emmanuel Macron a annoncé une réforme du système des retraites doit aboutir à la création d'un régime unique. "Pour la première fois ce qui a été choisi n'a pas été de faire une économie sur les retraités d'aujourd'hui ou ceux qui s'apprêtent à partir à la retraite, mais de refonder un système de retraite juste, unique, transparent, qui viendra progressivement remplacer la quarantaine de systèmes existants", a-t-il expliqué.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron a été hué par l'opposition au Congrès.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-