Parti socialiste: une petite annonce pour vendre Solférino (photo)

Parti socialiste: une petite annonce pour vendre Solférino (photo)

Publié le :

Mercredi 18 Octobre 2017 - 12:18

Mise à jour :

Mercredi 18 Octobre 2017 - 12:25
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis la mi-septembre le siège du Parti socialiste à Paris, Solférino, est disponible à la vente. Ce mercredi, le groupe a même fait publier une annonce dans la presse pour trouver un acquéreur.

Le 19 septembre dernier le trésorier du Parti socialiste, Jean-François Debat, annonçait la mise en vente du siège de l'organisation rue Solférino. Ce mercredi 18, une annonce a été publiée dans le journal Les Echos pour tenter de trouver un acquéreur.

"Un ensemble immobilier exceptionnel à usage de bureau et d'habitation d'une surface de 3.389 m²", c'est ainsi qu'est décrit Solférino dans les colonnes du quotidien. Comme l'avait annoncé le trésorier du PS, un appel à candidature a été lancé ce mercredi pour trouver un acheteur pour ce grand hôtel particulier.

Les acheteurs potentiels ont maintenant jusqu'au 6 novembre pour contacter le parti et faire une offre. Sur l'encart, le prix de la bâtisse n'a pas été indiqué mais des estimations fixeraient le montant de l'achat entre 50 millions et 60 millions d'euros. Parmi les conditions pour candidater à l'achat de "Solfé": avoir immédiatement la somme de cinq millions d'euros en poche.

Pour régler un emprunt effectué auprès du Crédit coopératif afin de financer la campagne du candidat Benoît Hamon à l'élection présidentielle à hauteur de huit millions d'euros, le créancier avait exigé comme contrepartie l'hypothèque de l'hôtel particulier du VIIe arrondissement qui sert de siège au parti depuis 1981.

"Quand vous empruntez plusieurs millions d'euros pour payer la campagne présidentielle, on vous demande des garanties. Quand nous aurons vendu nous rembourserons notre emprunt avec une partie du produit de la vente", avait déclaré Jean-François Debat.

Les échecs successifs du parti aux différentes élections ont obligé le PS à diminuer son budget annuel de vingt millions d'euros. Mardi 17, le trésorier du parti annonçait donc que le départ contraint de 60 permanents de la rue de Solférino était "envisagé" pour faire face à cette baisse de financement. Le siège du PS compte actuellement une centaine d'employés.

Après plusieurs échecs aux élections et une baisse de son budget annuel, le PS cherche un acquéreur pour son siège de la rue de Solférino.


Commentaires

-