Préparant l'après-Elysée, François Hollande cherche une maison en Corrèze (et des bureaux à Paris)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Préparant l'après-Elysée, François Hollande cherche une maison en Corrèze (et des bureaux à Paris)

Publié le 10/04/2017 à 11:50 - Mise à jour à 12:00
©Thierry Charlier/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

François Hollande serait activement à la recherche d’un logement pour se poser après la fin de son quinquennat. Le chef de l'Etat aurait demandé à des amis proches de lui trouver une maison en Corrèze.

La fin de son mandant approchant, François Hollande va devoir déménager du palais de l'Elysée qu'il occupe depuis bientôt cinq ans. Le président de la République recherche donc un logement, et pas n'importe où puisque c'est en Corrèze, terre qui lui est chère, qu'il escompte poser ses valises

"Il a missionné quelques personnes pour le faire, dont moi", a expliqué Bernard Combes, le maire de Tulle et conseiller de François Hollande à l’Élysée à France Bleu Limoussin ce lundi 10. Ce sont donc des amis corréziens que le chef de l'Etat à missionner pour lui trouver un pied-à-terre en région. Seul contrainte connue, "au minimum dans le proche territoire de Tulle" a souligné le maire de la commune qui explique que de cette façon François Hollande pourra continuer à voter dans la ville dont il a été maire de 2001 à 2008.

Faut-il y voir une volonté de retourner à la vie politique locale après avoir été à la magistrature suprême? "Je pense plutôt à un retour en Corrèze sous un mode amical, de relation ancienne avec son département", a ajouté Bernard Combes.

En effet, l'actuel président de la République souhaiterait continuer à travailler à Paris et serait également à la recherche de nouveaux bureaux fait savoir Le Point.

François Hollande pourrait également rêver d'un destin européen à en croire les informations du journal Le Parisien. En effet, le président de la République serait ainsi tenter de prendre la succession du polonais Donald Tusk, actuel président du Conseil européen, doit le mandat s'achève en mai 2017.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'actuel président de la République souhaiterait toutefois continuer à travailler à Paris.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-