Présidence des Républicains: Wauquiez, De Calan et Portelli sont candidats, Fasquelle écarté

Présidence des Républicains: Wauquiez, De Calan et Portelli sont candidats, Fasquelle écarté

Publié le :

Jeudi 26 Octobre 2017 - 15:42

Mise à jour :

Vendredi 27 Octobre 2017 - 10:49
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Maël de Calan, Florence Portelli et Laurent Wauquiez s'affronteront lors de l'élection à la présidence des Républicains, a annoncé ce jeudi la présidente de la Haute autorité du parti, Anne Levade, qui a validé ces trois candidatures.

Ils brigueront la présidence des Républicains les 10 et 17 décembre prochains, lors du Congrès du parti de droite. La Haute autorité a validé les candidatures de Laurent Wauquiez, de Florence Portelli et de Maël de Calan, a annoncé ce jeudi 26 Anne Levade. Cette dernière a précisé que le député-maire du Touquet, Daniel Fasquelle, n'avait pas réuni assez de parrainages pour pouvoir prétendre à l'élection.

En effet, les candidats devaient réunir les signatures d'au moins 2.347 adhérents (1% du nombre total d'adhérents) et 13 parlementaires LR (5% des députés nationaux, européens et sénateurs). Dans le cas de Daniel Fasquelle, ce sont les parrainages d'adhérents qui ont défaut. "Nous n'avons pas pu constater que le nombre de parrainages requis pour la candidature était atteint dans le cadre du dossier qu'il nous a déposé. (Il s'agit des) parrainages d'adhérents", a expliqué Anne Levade.

"Non issu d’une écurie de la primaire, sans moyen, je rate de peu la qualification pour quelques parrainages manquants", a tweeté le perdant peu après l'annonce de la Haute autorité.

En toile de fond de cette campagne se joue, sous l'oeil des autres ténors, la position de LR sur l'échiquier politique, plus ou moins à droite. "Tout ce qui de près ou de loin se rapprochera (...) d’une coalition avec des gens du FN, je m’y opposerai de toutes mes forces. Ça sera peut-être une des causes, éventuellement, d’un possible retour", a prévenu mercredi soir l'ancien ministre François Baroin, invité de l'émission Quotidien sur TMC.

Laurent Wauquiez s'annonce comme le grandissime favori.

Commentaires

-