Présidence des Républicains: Wauquiez, De Calan et Portelli sont candidats, Fasquelle écarté

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Présidence des Républicains: Wauquiez, De Calan et Portelli sont candidats, Fasquelle écarté

Publié le 26/10/2017 à 15:42 - Mise à jour le 27/10/2017 à 10:49
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Maël de Calan, Florence Portelli et Laurent Wauquiez s'affronteront lors de l'élection à la présidence des Républicains, a annoncé ce jeudi la présidente de la Haute autorité du parti, Anne Levade, qui a validé ces trois candidatures.

Ils brigueront la présidence des Républicains les 10 et 17 décembre prochains, lors du Congrès du parti de droite. La Haute autorité a validé les candidatures de Laurent Wauquiez, de Florence Portelli et de Maël de Calan, a annoncé ce jeudi 26 Anne Levade. Cette dernière a précisé que le député-maire du Touquet, Daniel Fasquelle, n'avait pas réuni assez de parrainages pour pouvoir prétendre à l'élection.

En effet, les candidats devaient réunir les signatures d'au moins 2.347 adhérents (1% du nombre total d'adhérents) et 13 parlementaires LR (5% des députés nationaux, européens et sénateurs). Dans le cas de Daniel Fasquelle, ce sont les parrainages d'adhérents qui ont défaut. "Nous n'avons pas pu constater que le nombre de parrainages requis pour la candidature était atteint dans le cadre du dossier qu'il nous a déposé. (Il s'agit des) parrainages d'adhérents", a expliqué Anne Levade.

"Non issu d’une écurie de la primaire, sans moyen, je rate de peu la qualification pour quelques parrainages manquants", a tweeté le perdant peu après l'annonce de la Haute autorité.

En toile de fond de cette campagne se joue, sous l'oeil des autres ténors, la position de LR sur l'échiquier politique, plus ou moins à droite. "Tout ce qui de près ou de loin se rapprochera (...) d’une coalition avec des gens du FN, je m’y opposerai de toutes mes forces. Ça sera peut-être une des causes, éventuellement, d’un possible retour", a prévenu mercredi soir l'ancien ministre François Baroin, invité de l'émission Quotidien sur TMC.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Laurent Wauquiez s'annonce comme le grandissime favori.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-