Présidentielle 2017: François Hollande sera candidat si le chômage baisse en 2016

Présidentielle 2017: François Hollande sera candidat si le chômage baisse en 2016

Publié le 28/07/2015 à 08:27 - Mise à jour à 08:34
© Alian Jocard/AP/SIPA
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le président de la République a réaffirmé lundi 28 sa volonté d'inverser la courbe du chômage, élément constitutif d'une éventuelle candidature en 2017. Il a néanmoins concédé "qu'il est impossible de retrouver le niveau de chômage de 2012".

Invité du dîner annuel de l'Association de la presse présidentielle, François Hollande a levé un peu du voile qui recouvre ses intentions pour l'élection présidentielle de 2017, tout en restant dans sa ligne de conduite. Cet engagement est viscéralement lié à "une baisse crédible" du chômage en 2016. "C’est dans l’année 2016 que cette baisse crédible du chômage doit apparaître. Elle doit être suffisamment longue et répétée pour qu’elle apparaisse comme crédible (…), même s’il peut y avoir des chiffres qui se contredisent", a-t-il expliqué avant de souligner que "depuis 2008, le nombre de chômeurs a augmenté de 1,5 millions, 600.000 de plus depuis mon élection, 900.000 de plus dans le quinquennat précédent".

Néanmoins, le président de la République s'est également montré optimiste "c'est à partir d'une reprise sans doute plus forte de la croissance, notamment, au second semestre qu'il sera possible d'atteindre l'objectif de la baisse durable du chômage". Et les chiffres dévoilés quelques heures plus tôt lundi par le ministère du Travail  vont dans son sens avec une quasi-stagnation du nombre de demandeurs d'emploi en juin après trois mois de hausses consécutives. Des chiffres qui selon le président de la République, traduisent "un tassement du chômage, en tout cas au moins dans sa progression".

"Le président est élu. Il doit avoir des résultats. S’il n’y a pas de résultat, il ne peut avoir de crédibilité dans une candidature", a martelé le chef de l'Etat, en en faisant "une affaire de morale politique" et promettant "bien sûr d’autres mesures" d’ici à la fin du quinquennat. Faisant tout de même une concession, François Hollande a convenu "qu'il est impossible de retrouver le niveau de chômage de 2012". Le chef de l'Etat a donc reconnu avec une honnêteté rare en politique que si le chômage baisse d'ici la fin de son mandat, il aura quoi qu’il en soit augmenté durant ses cinq années passées à l’Elysée.

 

Auteur(s): MM


PARTAGER CET ARTICLE :


François Hollande sera candidat en 2017 si le chômage baisse de façon significative en 2016.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-