Présidentielle 2017: les Français pour une candidature de Macron et Juppé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Présidentielle 2017: les Français pour une candidature de Macron et Juppé

Publié le 17/01/2016 à 17:32 - Mise à jour à 17:46
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A seize mois des élections présidentielles, les Français plébiscitent une candidature d'Emmanuel Macron à gauche et d'Alain Juppé à droite, d'après un sondage paru ce dimanche dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France". Car les sondés ne veulent pas seulement une primaire à droite: 59% d'entre eux aimeraient que la gauche s'y mette également.

Loin de François Hollande, "candidat naturel de la gauche" pour nombre de ses ministres, et Nicolas Sarkozy, patron des Républicains, les Français plébiscitent Emmanuel Macron à gauche et Alain Juppé à droite pour l'élection présidentielle de 2017, d'après un sondage Odoxa publié ce dimanche 17 janvier dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Parmi les personnalités politiques suggérées par l'institut, le maire de Bordeaux et le ministre de l'Economie sont ceux qui recueillent le plus de bonnes opinions auprès des sondés avec 57% pour le premier et 53% pour le second. Ils sont suivis du Premier ministre Manuel Valls (48%) et de François Bayrou (43%). Arrivent ensuite Marine Le Pen (27%), Jean-Luc Melenchon (27%), François Hollande (25%), Nicolas Sarkozy (23%) et enfin Cécile Duflot (19%).

Chez les sympathisants de gauche, Manuel Valls est en tête devant Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre, tandis qu'à droite ce dernier remporte davantage de suffrages qu'Emmanuel Macron.

A 16 mois de la présidentielle, Odoxa a testé plusieurs hypothèses, dont des scénarios avec une candidature Juppé à droite ou Macron à gauche.

Si l'élection avait lieu dimanche prochain, Alain Juppé serait assuré de se qualifier au premier tour. Au second tour, il battrait largement Marine Le Pen et François Hollande. Il l'emporterait également contre Emmanuel Macron mais avec un écart moindre. La victoire de la droite ne serait en revanche pas du tout garantie avec la candidature de Nicolas Sarkozy. Si le ministre de l'Economie se présentait à gauche, il l'emporterait, à condition donc que son adversaire ne soit pas Alain Juppé.

Car François Hollande n'est pas du tout plébiscité par les Français. En effet, 79% des sondés ne souhaitent pas qu'il se présente pour un second mandat. Il sont 93% à partager cette opinion chez les sympathisants de droite et 58% chez les sympathisants de gauche.

Enfin, plus de la moitié des personnes interrogées (59%) aimeraient que la gauche organise également des primaires (72 % chez les sympathisants de gauche). Cette donnée va dans le sens du sondage Harris Interactive pour l'hebdomadaire Marianne diffusé ce vendredi 15.

Interrogés sur l'éventualité d'une primaire à gauche, 76% des Français s'étaient dit "favorables", contre 19% opposés. Chez les seuls sympathisants de gauche, on recueillait 85% d'opinions favorables. Dans le détail, 86% des proches du PS, 83% de ceux du Front de gauche et 81% des écologistes étaient pour.

> Le sondage a été réalisé par Internet les 14 et 15 janvier auprès d’un échantillon de 1.011 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas). La marge d’erreur est de 2,5 %.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


A 16 mois de la présidentielle, Odoxa a testé plusieurs hypothèses, dont des scénarios avec une candidature Juppé à droite ou Macron à gauche. (Image d'illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-