Présidentielle 2017: pour Hulot, "c'est non" (pour l'instant)

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 30 mars 2016 - 21:36
Image
Nicolas Hulot buste sérieux
Crédits
©Eric Piermont/AFP
Nicolas Hulot a affirmé ce mercredi ne pas être candidat à l'élection présidentielle.
©Eric Piermont/AFP
L'écologiste a affirmé ce mercredi ne pas être candidat à l'élection présidentielle, tout en disant que sa position n'était pas "définitive". Un revirement espéré par la direction d'EELV.

L'avis de Nicolas Hulot sur une éventuelle candidature à l'élection présidentiel de 2017 ne semble pas encore tout à fait tranché. Invité ce mercredi 30 sur Europe-1 , l’écologiste a écarté une candidature pour la présidentielle de 2017, en se laissant toutefois une porte de sortie.

"Ce n'est pas la question du moment ", a-t-il dit, "la question du moment, c'est de créer du fond, c'est de savoir quelles sont les propositions, car c'est facile d'être dans le constat". Avant de toutefois ajouter: "pour trancher définitivement dans un sens ou un autre, il y a un travail monumental à faire, je le démarre tout juste et mettre la charrue avant les boeufs serait complètement irresponsable".

"Si les écologistes n’ont pas de candidat, qui va parler de la biodiversité, qui va parler des changements climatiques, qui va parler de ces sujets?" a expliqué l'ancien animateur de TF1. "Cécile Duflot, elle fera ça peut-être très bien", a-t-il estimé à une suggestion de l'animateur, Thomas Sotto.

David Cormand, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) depuis l'entrée au gouvernement d'Emmanuelle Cosse, a dit publiquement espérer sa candidature. 

Nicolas Hulot a également expliqué pourquoi il avait refusé d'entrer au gouvernement en février dernier, dans un grand ministère de l'écologie. "Je pense que dans le peu de temps que j’avais devant moi et compte tenu que l’élection présidentielle va préempter l’espace, c’est un des arguments pour lesquels je ne me suis pas senti".

En 2013, il avait été nommé envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète. Cette mission a pris fin au début de l’année. Dans un entretien le 28 janvier, Nicolas Hulot avait reconnu être "cerné par des gens de bonne volonté qui voudraient qu'(il) prenne une initiative", mais il avait dit avoir "besoin de répit". Il n'avait pas exclu de se présenter en 2017 à l'élection présidentielle, mais avait refusé tout net de participer à des primaires.

 

À LIRE AUSSI

Image
Nicolas Hulot buste sérieux
Le non de Nicolas Hulot, mauvaise nouvelle pour Hollande, selon la presse
Le refus de Nicolas Hulot d'intégrer le gouvernement est une mauvaise nouvelle pour François Hollande, analyse le presse ce vendredi. "Dans la nature, Hulot pourrait v...
05 février 2016 - 11:34
Politique
Image
Nicolas Hulot buste sérieux
Nicolas Hulot annonce qu'il n'entrera pas au gouvernement
Sur son compte Twitter, Nicolas Hulot a annoncé ce jeudi qu'il n'entrera pas au gouvernement à l'occasion du prochain remaniement. Nicolas Hulot, ancien envoyé spécial...
04 février 2016 - 17:18
Politique
Image
Nicolas Hulot buste sérieux
Hulot, Macron et Valls ont la plus forte cote d'avenir des personnalités de gauche
Dans un sondage réalisé par l'Ifop pour le "JDD", Emmanuel Macron, en poste depuis moins de 2 ans, arrive à égalité avec le Premier ministre. Nicolas Hulot est la pers...
31 janvier 2016 - 11:43
Politique