La présidentielle de 2017

©Wikimedia Commons Rémi Mathis

Qui sera le huitième président de la Ve République? Après l'élimination de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et le renoncement surprise de François Hollande, une seule certitude: un nouveau visage s'installera à l'Elysée au soir du 7 mai 2017. Le scrutin s'annonçait particulièrement ouvert notamment en ce qui concerne l'issue du premier tour du 23 avril. Sondages, programmes, événements: suivez la campagne présidentielle avec FranceSoir.

Emmanuel Macron remporte le second tour de l'élection présidentielle française face à Marine Le Pen avec 65,5% des voix. Il succède ainsi à François Hollande dont il a été le ministre de l'Economie. Opérations de vote, rebondissements, résultats: suivez en direct cette journée électorale avec "FranceSoir".
François Hollande et Nicolas Sarkozy balayés, François Fillon et le PS éliminés, l'extrême droite et un candidat nouveau venu qualifiés: l'élection présidentielle de 2017 fera date. Et marque la recomposition du paysage politique français.
Les derniers sondages avant le second tour soulignent un effet sensible du débat Macron-Le Pen a sur l'électorat, mais aussi un deuxième dimanche de vote qui pourrait être placé sous le signe d'une abstention massive.
Si la présidentielle s'achève dimanche 7 mai, c'est un nouveau scrutin qui va s'ouvrir en juin, celui des législatives, qui dessinera la majorité qui dominera l'Assemblée nationale. Et c'est le parti En Marche d'Emmanuel Macron qui semble largement favori.
Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont livrés un combat sans merci, mercredi soir lors du débat d'entre-deux-tours de l'élection présidentielle. Un pugilat indigne de deux prétendants à la fonction suprême et pauvre en arguments notamment de la part de la candidate d'extrême droite qui se veut pourtant la championne de la "France apaisée".
Emmanuel Macron serait élu dimanche président de la République face à Marine Le Pen, mais il perd un point par rapport à la fin de la se...
Le débat télévisé de l'entre-deux-tours, tel que celui qui opposera mercredi soir Emmanuel Macron à Marine Le Pen, est depuis 1974 un mo...
Le Conseil constitutionnel, garant de la régularité du vote, a annoncé avoir invalidé les résultats dans 12 bureaux, un peu partout sur le territoire. En cause: des irrégularités procédurales, parfois minimes, mais sur lesquelles les autorités ne transigent pas.
Le "12e homme" du premier tour de la présidentielle aura été le vote blanc. Un non-candidat qui réussi une belle performance, se classant même sixième, avec plusieurs centaines de milliers de suffrages.
Emmanuel Macron a célébré sa performance au premier tour de l'élection présidentielle dimanche en allant dîner avec des soutiens à "La Rotonde", une brasserie parisienne dans le quartier Montparnasse. Si l'endroit n'est pas inabordable, l'image, ainsi que la brochette de "people" invitée, rappellent un certain Nicolas Sarkozy en 2007 au Fouquet's, ce qui pourrait nuire au candidat.
Certains ont hésité jusqu'à la dernière minute. D'autres ont voulu faire barrage. Parmi des électeurs interrogés dimanche par l'AFP, rar...
Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont arrivés en tête du premier tour de la présidentielle de ce dimanche. Les deux favoris des sondages depuis de longues semaines devancent Jean-Luc Mélenchon et François Fillon. Estimations, résultats et déclarations des candidats qualifiés ou éliminés: suivez la situation en direct avec "FranceSoir".
Des têtes d'affiche éliminées, l'extrême droite en force, le renouveau du centre, la percée de la gauche radicale, le candidat conservat...
Certains salariés travaillent le jour du premier tour des élections présidentielles, ce dimanche. Leurs employeurs doivent, selon un article de la loi Macron, prendre les mesures nécessaires pour leur permettre de se rendre dans leur bureau de vote.
Qui va se qualifier, dans quel ordre, pour qui voter "utile"? Les sondages sont utilisés par les médias pour commenter les tendances avant une élection mais aussi par certains électeurs pour guider leur choix. Alors, pour laisser à tout le monde un nécessaire moment de réflexion avant un acte si important que celui de passer dans l'isoloir, la parution de nouvelles études juste avant un scrutin est prohibée sous peine de sanctions lourdes. Ce qui explique que vous n'en verrez pas de nouvelles ce samedi et dimanche.
Le coup d'envoi du premier tour de la présidentielle a été donné samedi par les électeurs du continent américain et certains d'outre-mer...
Le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu dimanche, du moins si aucun évènement grave ne venait perturber les derniers jours de la campagne. En effet, il existe des situations dans lesquelles un candidat peut être "empêché" et l'élection reportée. Thierry Vallat, avocat au Barreau de Paris, décrypte en partenariat avec "FranceSoir" les cas dans lesquelles l'élection présidentielle peut être reportée.
Un sondage BVA publié mercredi place Emmanuel Macron à 24% d'intentions de vote, Marine le Pen à 23% et François Fillon et Jean-Luc Mélenchon à égalité à 19%. Mais en tenant compte de la marge d'erreur, tous les résultats demeurent possibles, d'autant plus que l'électorat reste volatile et indécis.
A quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle, la santé peine à s'imposer comme un sujet majeur de la campagne en dépit de l'urgence des réponses à apporter. Antoine Vial, auteur de "Santé: le trésor menacé" (L'Atalante) alerte sur l'indigence des propositions des candidats alors que tous les signaux sont au rouge.
Lors de son meeting à Pau tenu mercredi dernier, Emmanuel Macron a réaffirmé son indépendance et son intention d'instaurer de nouvelles mesures fiscales concernant l'immobilier, comme l’exonération de la taxe d’habitation ou la réforme de l'ISF. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, décrypte pour "FranceSoir" les propositions du candidat d'En Marche en matière de fiscalité immobilière.
Emmanuel Macron, stable, et Marine Le Pen, en baisse sur une semaine, restent en tête des intentions de vote pour le premier tour de l'é...
Un sondage publié ce vendredi par Le Monde place quatre candidats au coude à coude pour le premier tour de l'élection présidentielle, du jamais-vu sous la Vème République. Selon cette étude et au regard de la marge d'erreur, François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ont tous les quatre leurs chances d'accéder au second tour.
Convaincu que tout se joue dans les derniers jours, François Fillon "fonce" vers le premier tour pour faire mentir des sondages qui l'ex...
Le président de l'UDI et député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, a interpellé le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl sur des ...
Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France qui plafonne à 3,5% d'intentions de vote assure que des proches de François Fillon l'ont approché pour lui proposer fermement de se retirer. Du côté de LR, on nie cette affirmation.
Paul Krugman, prix Nobel d'économie en 2008, publie un billet dans un blog du journal "The New York Times" où il critique le programme du Front national et de Marine Le Pen. Or, le parti d'extrême droite n'hésitait pas jusque-là à faire référence aux analyses de l'économiste pour justifier ses positions.
A 11 jours du premier tour de la présidentielle, François Hollande a fait irruption dans la campagne pour mettre en garde contre le "pér...
Dans un entretien à paraître jeudi dans le journal "Le Point", François Hollande sort du silence qu'il s'était imposé sur la campagne présidentielle. Considérant que "la politique a besoin de renouvellement", le chef de l'Etat apporte sans le dire son soutien à Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron a estimé lors d'une conférence de presse lundi que, pour lutter contre le terrorisme, les fournisseurs de messagerie instantanée devaient livrer les clés qui permettent de chiffrer certains messages les rendant anonyme. Une prise de position qui apparaît comme un retournement de la part d'un candidat qui s'est toujours présenté comme proche des intérêts du secteur du numérique.
"La vérité, c'est que le Vel d'Hiv a été un crime commis par l'État français", a considéré lundi François Fillon, en réaction aux propos...
Emmanuel Macron se présente comme un amateur de Michel Audiard. Mais il lui attribue par erreur, et à plusieurs reprises, une citation qui ne vient pas du célèbre dialoguiste mais du duo de comiques Chevallier et Laspalès.
La campagne officielle pour la présidentielle débute ce lundi, l'occasion pour le Nouveau parti anticapitaliste de présenter le nouveau clip de campagne de son candidat, Philippe Poutou. La vidéo est une parodie de l'émission "On n'est pas couché" en clin d'œil aux récents passages du candidat dans le programme.
Depuis ce lundi, les 11 candidats à l'élection présidentielle sont logés à la même enseigne. Alors que leur temps de parole était jusqu'ici fonction de leur poids politique, c'est désormais l'égalité stricte qui prévaut. Médiatisation, publicité et clips de campagne sont désormais réglementés, mais les meetings restent libres. Les sondages seront bientôt interdits, jusqu'au premier tour.
Surtout ne pas paraître comme l'héritier de François Hollande, ce dont l'accuse la droite. Jeudi soir, c'était le mot d'ordre d'Emmanuel Macron lors de son passage à "L'Emission politique". Le candidat d'En marche a également nié sa proximité avec les banques et a tenté de se donner une stature internationale.
Benoît Hamon peine déjà à faire décoller sa campagne, et il n’est visiblement pas aidé par la technique. Son simulateur de revenu universel, le point fort de son programme, a subi un bug et annonçait à certains utilisateurs qu'ils allaient perdre de l'argent.
Le premier débat qui réunit tous les candidats à la présidentielle se tient ce mardi soir, sur BFMTV et CNews. Le nombre de participants et la stricte égalité de parole risquent de déboucher sur un éparpillement malgré la longueur prévue de l'émission.
C'est une première: la totalité des 11 candidats à l'élection présidentielle vont débattre ce mardi soir à partir de 20h40 sur les thèmes de l'emploi, de la sécurité et du social. Temps de parole, heure et chaîne de diffusion: voici les règles du jeu de ce nouveau débat, animé par Ruth Elkrief et Laurence Ferrari.
Alors que le candidat Les Républicains, François Fillon, est classé troisième dans les sondages derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron, ses soutiens affirment que son score est beaucoup plus élevé que ce que les enquêtes d'opinion prétendent.
Jean-Luc Mélenchon, crédité dans un dernier sondage de 14% des intentions de vote, refuse de participer au grand débat de France 2 qui réunira tous les candidats (sauf lui donc) le 20 avril. En cause? Le délai jugé trop court entre l'émission et le premier tour de l'élection.
Jean-Luc Mélenchon est le héros d'un jeu vidéo crée par des soutiens de la France insoumise. Il doit y affronté ses principaux adversaires, "les oligarches", afin de trouver le budget de son programme présidentiel.
Le duel annoncé depuis plusieurs semaines maintenant entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle est confirmé par un nouveau sondage publié ce mardi. Sauf que celui-ci met aussi en évidence la volatilité de l'électorat du candidat d'En Marche. Et donc que tout reste encore possible pour un certain François Fillon notamment.
La réforme controversée des rythmes scolaires semble en sursis après la présidentielle: la plupart des favoris souhaitent la modifier en...
La présidente du Front national et candidate à la présidentielle françaises, Marine Le Pen, est arrivée à Moscou ce vendredi où elle doit rencontrer des députés russes.
Invité de "L'Emission Politique", François Fillon a affirmé jeudi avoir "souvent pensé à Pierre Bérégovoy", qui était mis en cause dans une affaire de prêt avant de se donner la mort en 1993. Une comparaison qui a déclenché la colère de l'écrivaine Christine Angot.
Pour la première fois depuis le début de la campagne Jean-Luc Mélenchon est passé devant Benoît Hamon dans les intentions de vote. Le candidat de la France insoumise remporte 13,5% de ces dernières contre 11,5 pour le représentant du PS selon un sondage.
"On n'est pas racistes, mais on est chez nous": sous les palmiers de la Riviera française, bastion traditionnel de l'extrême droite, des...
Les cinq candidats les mieux lotis dans les sondages étaient lundi soir sur TF1 pour participer à un grand débat. Parmi les six autres, dont beaucoup ont dénoncé cette façon de faire, plusieurs se sont répartis sur différentes chaînes quand d'autres ont brillé par leur absence.
Laïcité, affaires, piques à fleurets de moins en moins mouchetés : voici quelques-uns des temps forts de la confrontation organisée sur ...
François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se sont prêtés aux questions de jeunes écoliers dans "Présidentielle: candidats au tableau!", dimanche sur C8. Entre deux explications de leurs programmes, ils ont aussi été confrontés à la franchise de la jeunesse.
A la traîne dans les sondages et lâché par Manuel Valls, Benoît Hamon espère reprendre la main en présentant jeudi son programme, enrich...
Le socialiste Manuel Valls a démenti lundi une information de presse selon laquelle il s'apprêterait à appeler à voter pour le centriste...
Chirac soutient Macron et a adhéré à En Marche! l'an passé, révèle ce lundi le journal "L'Opinion". Jacques? Non: son petit-fils adoré, Martin. Et si celui-ci est peu connu du grand public, son engagement en faveur du désormais favori des sondages pour la présidentielle est loin d'être anodin.
Christian Troadec, candidat régionaliste et maire de Carhaix dans le Finistère, vient d'annoncer son retrait de la course pour la présidentielle. Il estime que les nouvelles règles pour le parrainage ne lui laissent aucune chance.
Emmanuel Macron a promis s'il est élu de s'engager sur six chantiers: réforme de l’école, "société du travail", modernisation de l’écon...
Lors du JT de 20h de TF1 de dimanche, Benoît Hamon a expliqué qu'il ne s'allierait pas avec Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise. Les deux hommes politiques n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente après leur entrevue de vendredi soir.
Un ancien dirigeant de l'organisation raciste américaine Ku Klux Klan (KKK) a apporté son soutien à la candidate d'extrême droite à la ...
François Bayrou a proposé mercredi à Emmanuel Macron une alliance pour la présidentielle. Une "main tendue" acceptée dans l'heure qui a suivi par l'ex-ministre de l'Economie et qui a donné naissance à un attelage centriste en position de se qualifier pour le second tour de mai prochain.
Jean-Luc Mélenchon a présenté dimanche son programme économique pour la présidentielle 2017. Au menu: un grand plan de relance à 273 milliards d'euros au total sur cinq ans qui devrait permettre de baisser le chômage, améliorer le service publique, et répondre aux urgences sociales et écologiques. Tout en réduisant drastiquement la dette et le déficit.
Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon: trois principaux candidats se disputent les faveurs des électeurs de gauche pour la ...
Chantre de l'exemplarité, pourfendeur de "la droite du fric, la gauche du fric", le Front national est pourtant étonnamment discret à propos des affaires qui embarrassent François Fillon depuis les premières révélations du "Canard enchaîné" début février. Et pour cause, le parti de Marine Le Pen est lui aussi mêlé à un certain nombre de dossiers pour le moins gênants...
Les déclarations de patrimoine des candidats à l'élection présidentielle seront pour la première fois rendues publiques au moins quinze ...
Les candidats à la présidentielle devront publier leur déclaration de patrimoine d'ici le 9 avril. Mais alors que le "PenelopeGate" fait rage et qu'il dévoile ses 10 mesures pour la transparence de la vie publique, Benoît Hamon a décidé de dévoiler la sienne ce jeudi.
Une proche collaboratrice de François Hollande –son ancienne attachée de presse et aujourd'hui sénatrice– vient de rejoindre l'équipe de campagne de Benoît Hamon. Frédérique Espagnac affirme aussi avoir reçu la bénédiction du président de la République pour cette tâche. Un signe qui pourrait laisser penser que le locataire de l'Elysée soutiendrait le vainqueur de la primaire de la gauche.
La présidente du Front national a annoncé dimanche qu'elle tendait la perche à Henri Guaino (LR) ou Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France) pour rejoindre le "camp des patriotes". Marine Le Pen annonce clairement que sa future majorité irait au-delà des seules limites du FN.
François Bayrou, qui doit confirmer d'ici le 20 février s'il sera ou non candidat à la présidentielle, estime que le maintien de François Fillon est une "menace pour l'alternance". Il ajoute que l'affaire Fillon est une "menace pour la démocratie".
François Fillon poursuit son déplacement à la Réunion. Entre une messe et un pique-nique, il multiplie les échanges avec les militants locaux, sans déclaration à la presse.
Le candidat socialiste pour le scrutin de 2017 vient de dévoiler les personnalités qui l'entoureront lors de la campagne. Outre les personnalités politiques, sept personnalités issue de la sphère académique, viendront prêter main forte à celui qui n'est encore qu'un outsider dans les sondages.
Marine Le Pen a participé à la première émission importante de la campagne jeudi sur France 2. La président du Front national a débattu avec Najat Vallaud-Belkacem et Patrick Buisson.
François Fillon ne serait pas présent au second tour de la présidentielle selon un sondage Opinionway pour "Les Echos" et Radio Classique. Visiblement miné par les affaires, il ne parvient plus à se hisser à la hauteur de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron.
Marion Maréchal-Le Pen a lancé ce dimanche matin un appel aux déçus de la droite, assurant qu'ils trouveraient certaines réponses dans le programme électoral de Marine Le Pen, "que ce soit en matière fiscale, migratoire, sociale, sur la question de la souveraineté".
Benoît Hamon a été officiellement investi comme candidat socialiste à la présidentielle ce dimanche, à la Mutualité. Anne Hidalgo, qui a ouvert la cérémonie, n'a pas tari d'éloges sur le vainqueur de la primaire à gauche, à qui elle loue le fait que la gauche ait "repris des couleurs".
En plein scandale suite aux révélations du "Canard enchaîné" visant son épouse pour des soupçons d'emplois fictifs, François Fillon n'a plus la côte dans les sondages. A trois mois de la présidentielle, il est donné perdant dès le premier tour.
L'aile droite du parti socialiste a demandé à exercer son "droit de retrait" face au projet de Benoît Hamon et cette "gauche radicalisée" qui se profile.
Les urnes ont parlé dimanche: Benoît Hamon a largement remporté la primaire du PS et de ses alliés ce dimanche soir, devançant Manuel Valls de plus de 17 points (58% contre 41% des suffrages). Il pourra s'appuyer sur un premier sondage Kantar Sofres onepoint diffusé dimanche soir qui le place devant Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle de 2017.
Jeudi soir, François Fillon a annoncé qu'il se retirerait de la course à la présidence s'il était mis en examen suite aux accusations d'emploi fictif pesant sur son épouse, Penelope Fillon. Alain Juppé, battu à la primaire de la droite, a assuré qu'il ne comptait pas le remplacer car "les électeurs se sont prononcés".
Emmanuel Macron, le candidat du mouvement En Marche! à la présidentielle 2017, est accusé d'avoir dépensé en à peine huit mois 80% des frais de représentation du ministère de l'Economie. Des propos "diffamatoires", a déclaré sa communication dans un communiqué.
Vote électronique, mails des candidats, listes électorales… les autorités françaises sont particulièrement inquiètes sur le bon déroulement de l'élection présidentielle et demandent aux politiques d'être prudents.
Ils ont tous les deux refusé de participer à la primaire de la gauche. Et leur ressemblance s'arrête là. Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise à l'élection présidentielle, a mis les points sur les "i" sur ses différences –notamment la "pensée économique"- avec Emmanuel Macron.
Rachida Dati a critiqué ce jeudi la campagne électorale de François Fillon, l'accusant de ne pas écouter "tous les élus" et de ne pas s'adresser "à tous les Français". Elle n'a également pas apprécié la décision de Fillon de donner la circonscription parisienne à NKM pour les législatives.
Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise, a annoncé ce jeudi avoir plus que le nombre nécessaire de parrainages pour se présenter officiellement à l'élection présidentielle.
Après une fin d'année 2016 relativement discrète, Marine Le Pen va accélérer le rythme de sa campagne. Elle multipliera les apparitions médiatiques, mais se cantonnera seulement à quelques gros meetings.
L'élection présidentielle approche à grand pas, en 2017 les citoyens voteront également pour élire leurs députés. Il est encore temps de s'inscrire sur les listes électorales, la date butoir est le 30 décembre.
Le livre-programme de Jean-Luc Mélenchon, dans l'attente du verdict des urnes, est déjà un succès en librairie. Il se classe directement à la neuvième place des meilleures ventes en France.
Emmanuel Macron peut compter, dans le cadre de sa campagne pour 2017, sur ses "marcheurs" qui arpentent les différentes villes pour essayer de faire connaître son projet. Ils viennent de droite ou de gauche, mais conservent des points communs: plutôt citadins et fortement pro-européens.
Celui qui était jusqu'à la passation de ce mardi Premier ministre –et qui est maintenant pleinement candidat pour 2017– a fait sa première intervention médiatique depuis sa déclaration du lundi 5 à Evry. Il a levé le voile sur le positionnement de ce que serait sa candidature: un rempart au Front national et à François Fillon.
Manuel Valls, qui vient d'officialiser sa candidature, et Emmanuel Macron espèrent tous les deux porter la voix du "progressisme". Les deux hommes, au style parfois proche, sont aujourd'hui rivaux pour 2017, même si l'ancien ministre de l'Economie s'est exonéré de la case "primaire".
Pour neuf Français sur dix, la baisse des dépenses publiques en matière de santé, de retraites ou de sécurité, prônée par François Fillon, ne serait pas acceptable, selon un sondage Elabe publié jeudi par "Les Echos". Ils sont également une majorité à ne pas vouloir supprimer 500.000 postes dans la fonction publique.
Le retrait de François Hollande pour 2017 semble ouvrir le champ pour Manuel Valls, qui n'a d'ailleurs pas été cité dans le discours du président. Les observateurs attendent maintenant une déclaration de candidature du Premier ministre.
Passé le choc de la nouvelle, reste l'Histoire: François Hollande est le premier président de la Ve République a annoncer qu'il ne brigue pas un nouveau mandat. La voie semble maintenant ouverte à gauche pour Manuel Valls. Et le choix du locataire de l'Elysée n'était peut-être pas dénué de volonté de laisser le champ libre à son chef de gouvernement.
Si François Hollande a surpris son entourage et les observateurs en annonçant son retrait, cette décision s'avère cependant assez populaire dans l'opinion selon un premier sondage.
Tous les journaux sont accaparés ce vendredi par l'annonce –ou plutôt le coup de tonnerre– de François Hollande qui ne se représentera pas en 2017. La majorité des éditorialistes admettent que, a posteriori, le choix paraît compréhensible tout en s'interrogeant sur le futur pour la gauche.
Les militants communistes ont apporté leur soutien à Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2017. Le parti ne présentera donc pas son propre candidat.

Dossiers