Présidentielle 2022: les candidats à la présidence de LR s'engageront à ne pas se présenter

Présidentielle 2022: les candidats à la présidence de LR s'engageront à ne pas se présenter

Publié le :

Mercredi 12 Juin 2019 - 19:35

Mise à jour :

Mercredi 12 Juin 2019 - 20:04
© bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les candidats à la présidence des Républicains devront prendre "l’engagement moral" de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2022 par souci "d’apaisement", a convenu mardi 11 la direction du parti.

"C'est un engagement moral que l'on demande à nos candidats", c'est par ses mots que Jean Léonetti a décrit la consigne passée à ceux qui brigueront la présidence des Républicains après la démission fracassante de Laurent Wauquiez. Les futurs candidats s'engageront ainsi à ne pas "se présenter à l'élection présidentielle de 2022".

"Ça donne à la fois un apaisement et une respiration dans le parti, tout en sachant que dans la République française chaque personne a le droit de se présenter devant les électeurs", a précisé le président par intérim du mouvement t.

Il aussi annoncé la tenue d'une "convention" sur les "valeurs et les fondamentaux de la droite républicaine", qui se tiendra au siège de LR à Paris fin juin-début juillet, avec les responsables des fédérations, "en accord avec" l'initiative de reconstruction de la droite et du centre lancée par le président du Sénat Gérard Larcher. 

Lire aussi – Tribune des maires: Les Républicains grignotés par LREM?

Le député Guillaume Peltier, qui envisage de se présenter à la présidence, a jugé "farfelu" l'hypothèse de ne pas pouvoir briguer en même temps l'Elysée.

Depuis la débâcle du 26 mai, où leur liste a enregistré avec 8,48% des voix son pire score sous la Ve République, les Républicains s'enfoncent jour après jour dans la crise.

Après la démission de Laurent Wauquiez, le départ de Valérie Pécresse et de plusieurs cadres, l'hémorragie a continué avec le ralliement à Emmanuel Macron de 72 maires et élus locaux de droite et du centre. "Nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec", écrivent ces élus dans une tribune dans le JDD.

Voir:

Crise à LR: et maintenant, la bataille du calendrier

Valérie Pécresse quitte LR, qui s'enfonce dans la crise

Crise aux Républicains: Larcher entre en scène, débats sur le calendrier chez LR

Ceux qui brigueront la présidence des Républicains s'engageront à ne pas "se présenter à l'élection présidentielle de 2022".

Commentaires

-