Présidentielle - Comment est comptabilisé le vote blanc (et le nul)

Présidentielle - Comment est comptabilisé le vote blanc (et le nul)

Publié le :

Dimanche 07 Mai 2017 - 15:46

Mise à jour :

Dimanche 07 Mai 2017 - 15:51
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ni Macron, ni Le Pen: certains électeurs refusent de faire un choix entre les deux finalistes de la présidentielle, ce dimanche, et ont donc fait le choix du vote blanc. Mais comment est-il comptabilisé?

MACRON OU LE PEN? - Certains ont fait le choix de ne pas choisir, mais de tout de même faire entendre leur voix au second tour de l'élection présidentielle de ce dimanche 7 mai. Le vote blanc (ou nul) et l'abstention ont par exemple recueilli les deux tiers des suffrages lors de la consultation de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Et si l'abstention fait partie des chiffres traditionnellement repris par les médias, l'immaculée participation fait habituellement l'objet de bien moins d'attention.

Le vote blanc est pourtant le sixième parti de France, selon les résultats du premier tour de dimanche 23 lors duquel il a dépassé Jean Lassalle ou Philippe Poutou notamment. Un total de 659.997 suffrages "blancs", selon les résultats définitifs, qui frôle même le million en y additionnant les "nuls", ont ainsi été décomptés (la différence entre ces deux types de bulletins à retrouver ICI).

Autrefois indissociés ceux-ci sont désormais différenciés depuis la promulgation de la loi du 21 février 2014 sur la reconnaissance du vote blanc. Ils n'entrent toutefois pas dans le décompte des suffrages "exprimés".

Un détail qui a son importance car l'article 7 de la Constitution stipule que "le président de la République est élu à la majorité absolue" desdits suffrages exprimés. Ainsi, si le vote blanc était comptabilisé dans cette catégorie il faudrait qu'un candidat réunisse, au second tour, plus de suffrages que ceux de son adversaire et des bulletins blancs réunis.

A titre d'exemple, en 2012, François Hollande (18.000.668 voix) aurait bien été élus, bien que d'un cheveu, puisque comptabilisant plus de suffrages que le total de ceux de Nicolas Sarkozy (16.860.685) et des blancs et nuls (701.190), qui n'étaient alors pas différenciés.

> Rebondissements, tendances, premiers résultats: suivez le second tour de l'élection présidentielle de ce dimanche 7 mai en direct avec FranceSoir en cliquant ici

> Retrouvez également nos articles à propos des sondages de la presse étrangère francophone (cliquer ICI) mais aussi du désormais célèbre hashtag de Twitter "Radio Londres" qui donne des résultats avant l'heure légale (cliquer ICI)

Au premier tour de la présidentielle, dimanche 23, le vote blanc est arrivé en sixième position.

Commentaires

-