Présidentielle – premier tour: trois ou quatre visages pourraient apparaître à l'annonce des premiers résultats

Présidentielle – premier tour: trois ou quatre visages pourraient apparaître à l'annonce des premiers résultats

Publié le :

Jeudi 20 Avril 2017 - 15:50

Mise à jour :

Jeudi 20 Avril 2017 - 15:58
© JOEL SAGET, Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les instituts de sondages ont expliqué ce jeudi qu'il sera difficile à l'issue du premier tour de la présidentielle d'annoncer dès 20h les deux noms des candidats qualifiés pour le second tour.

A chaque présidentielle, c'est la même rengaine. A 20h tapante, les résultats tombent et les présentateurs des journaux télévisés annoncent les deux candidats qui participeront au second tour, en suivant les premières estimations à la sortie des bureaux de votes. Mais cette année, les choses seront certainement différentes dimanche 23 pour le premier tour de l'élection présidentielle.

Plusieurs paramètres entrent en compte. Premièrement, il sera quasiment techniquement impossible de donner avec certitude dès 20h les noms des deux candidats qui accèdent au second tour puisque, pour la première fois, les bureaux de vote fermeront à 19h (et non 18h) et même 20h dans les grandes comme Paris, Marseille ou Lyon. Les estimations ne seraient pas assez fiables puisqu'un nombre insuffisant de bulletins de vote auront été dépouillés.

"Auparavant, on avait les estimations peu après 19h. Dimanche, on sera totalement aveugle jusqu'à, peut-être, 19h50. Cela va dépendre de la rapidité du dépouillement des bureaux" a en effet expliqué Stéphane Zumsteeg, sondeur à l'institut Ipsos, au micro de Franceinfo. D'ailleurs, les instituts de sondages ont anticipé sur cette nouvelle mesure et ont multiplié le nombre de bureaux de votes à analyser pour fournir les premiers chiffres.

Mais le timing ne sera peut-être pas le seul problème. Les scores très serrés entre les trois, voire les quatre, premiers candidats pourraient forcer à attendre un peu plus, que davantage de résultats de bureaux de votes ne soient connus.

"On ne peut pas éluder le fait que les résultats soient tellement serrés qu'on se retrouve, à 20h, dans l'impossibilité de donner clairement le nom d'un ou deux finalistes" a détaillé Stéphane Zumsteeg. Ce qui pourrait échauder les médias à s'avancer un peu et à donner deux noms qui, au final, pourraient être coiffés au poteau.

Si l'écart entre les candidats est trop serré, les visages de Mélenchon, Le Pen, Fillon et Macron pourraient apparaître à l'écran à 20h.


Commentaires

-