Primaire à gauche: 400.000 votants à la mi-journée sur 63% des bureaux, extrapolé à 600.000

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Primaire à gauche: 400.000 votants à la mi-journée sur 63% des bureaux, extrapolé à 600.000

Publié le 22/01/2017 à 13:55 - Mise à jour à 13:56
©Philippe Wojazer/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les organisateurs de la primaire de la Belle alliance populaire ont annoncé une participation de 400.000 votants à midi. Faible, ce chiffre ne concerne toutefois que 63% des bureaux de vote.

Des premiers chiffres encourageants pour le PS et ses alliés. La participation à la primaire organisée par le Parti socialiste et des partis amis atteignait dimanche à la mi-journée le chiffre de 400.000 votants sur 63% des 7.530 bureaux de vote, a annoncé vers 13h Christophe Borgel, président du Comité national d'organisation de la primaire, au siège du Parti socialiste.

"Nous sommes à 400.000 votants, ce qui nous donnerait si on faisait une extrapolation sur la totalité aux alentours de 600.000 votants", a déclaré M. Borgel devant la presse. Selon lui, "la participation est variée et variable selon les endroits".

"Il y a quand même du monde dans les bureaux de vote de la primaire, au cours d'une matinée où la température était plus que polaire, et nous pouvons constater selon les échos que nous avons venant des présidents de bureaux de vote que dans toute une série d'endroits il y a actuellement une montée en puissance du vote avec des files d'attente", a-t-il ajouté.

Au premier tour de la primaire de la gauche en 2011, la participation était de 800.000 votants à la mi-journée, sur deux tiers des 9.425 bureaux de vote ouverts à l'époque. Pour la récente primaire de la droite, les organisateurs avaient annoncé 1,1 million de votants à la mi-journée, pour plus de 10.000 bureaux.

"On ne pensait pas avoir dès le début de la matinée, compte tenu de la météo, une masse de gens dans les bureaux de vote", a précisé un peu plus tard M. Borgel sur BFMTV. "Je pense que la participation va monter dans la journée".

Les organisateurs de la primaire espèrent entre 1,5 et 2 millions de votants, pour donner au candidat choisi l'élan indispensable pour se hisser dans le duel présidentiel final du 7 mai, actuellement plutôt promis à François Fillon et Marine Le Pen.

"Il faut qu'il y ait ce soir le maximum de votants", a ajouté M. Borgel.

Les sondages placent généralement le candidat vainqueur de la primaire, quel qu'il soit, en 5e position, derrière l'ancien ministre Emmanuel Macron et le représentant de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

=> Participation, estimations, premiers résultats: suivez minute par minute les dernières informations sur le premier tour de la primaire à gauche EN CLIQUANT ICI

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"On ne pensait pas avoir dès le début de la matinée, compte tenu de la météo, une masse de gens dans les bureaux de vote", a déclaré Christophe Borgel.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-