Primaire à gauche: Cambadélis rend hommage à un homme mort juste après avoir voté dans l'Aisne, polémique sur Twitter

Primaire à gauche: Cambadélis rend hommage à un homme mort juste après avoir voté dans l'Aisne, polémique sur Twitter

Publié le :

Dimanche 22 Janvier 2017 - 16:49

Mise à jour :

Dimanche 22 Janvier 2017 - 17:02
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un septuagénaire serait mort juste après avoir voté à la primaire du PS et de ses alliés, ce dimanche dans l'Aisne. Et si très peu d'informations étaient disponibles sur ce tragique fait divers en milieu d'après-midi, des internautes ont tout de même saisi l'occasion de reprocher au patron du PS Jean-Christophe Cambadélis d'avoir publié un message d'hommage à la victime, ce qu'ils qualifient d'opportunisme.

Drame. Un homme qui serait âgé de 76 ans, selon plusieurs sources concordantes, serait mort juste après avoir voté à la primaire de la Belle alliance populaire, ce dimanche 22 dans l'Aisne selon une information reprise également par L'Union L'Ardennais. Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a confirmé l'information en personne en diffusant un message d'hommage via son compte Twitter.

"Une pensée pour la famille du votant de 76 ans décédé après avoir voté aux #PrimairesCitoyennes dans l'Aisne", a ainsi posté via le réseau social le patron des socialistes.

Et si très peu d'informations étaient disponibles sur ce tragique fait divers en milieu d'après-midi, tout juste sait-on que la victime aurait succombé à un malaise cardiaque, le message pourtant sobre du patron du PS n'en a pas moins suscité immédiatement la polémique. De nombreux internautes ont ainsi reproché à Cambadélis son supposé opportunisme. "Pour le flétan repris de justice @jccambadelis, rien n'est trop odieux quand il s'agit de faire sa pub", a ainsi attaqué un utilisateur anonyme. Un autre: Cambadélis "n'a honte de rien, pas même de mentir sur ses diplômes".

Une pluie d'injures venue dans une écrasante majorité d'internautes revendiquant leur hostilité au PS, voire pour certains des sympathies avec l'extrême ou l'ultra droite. Et qui a peu à peu fait passer au second plan la mort du septuagénaire.

=> Participation, estimations, premiers résultats: suivez minute par minute les dernières informations sur le premier tour de la primaire à gauche en cliquant ici

 

La victime était âgée de 76 ans.

Commentaires

-