Primaire à gauche: Lienemann souhaite augmenter le Smic à 1.300 euros nets

Primaire à gauche: Lienemann souhaite augmenter le Smic à 1.300 euros nets

Publié le 07/08/2016 à 14:52 - Mise à jour à 14:54
©Mehdi Fedouach / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Dans un entretien accordé au "JDD", Marie-Noëlle Lienemann, candidate à la primaire du PS, a donné de nombreux détails sur son programme. La sénatrice socialiste défend notamment un plan de relance économique de 35 milliards d'euros, une sixième semaine de congés payés mais aussi le Smic à 1.300 euros nets.

La sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann, candidate à la primaire du PS, défend un plan de relance économique de 35 milliards d'euros et une sixième semaine de congés payés dans un programme qu'elle esquisse ce dimanche 7. "Nous vivons un tournant historique, le keynésianisme apparaît comme un enjeu pour la période qui s'ouvre. Trente-cinq milliards, c'est moins qu'un an de pacte de responsabilité", argumente l'ancienne ministre dans le Journal du Dimanche.

Elle évoque également son souhait d'augmenter le Smic à 1.300 euros nets et de créer "un revenu de base pour tous les jeunes de moins de 28 ans". Mme Lienemann défend aussi l'instauration d'une sixième semaine de congés payés, à "capitaliser sur un compte épargne-temps pour permettre la réduction du temps de travail tout au long de la vie". Pour l'Europe, elle propose de suspendre en France "l'application des articles concernant le pacte de stabilité", dont la question du déficit équivalent à 3% de son produit intérieur brut, et la "contribution au budget communautaire", tant que les pays européens ne se seront pas accordés sur un plan de relance.

Mme Lienemann se prononce également pour la création d'un "grand ministère de l'Education populaire", prenant en charge "le financement et la coordination des temps et activités périscolaires qui doivent redevenir gratuits". Le Conseil national du PS a décidé le 18 juin d'organiser en janvier une primaire sur le périmètre de la "Belle Alliance populaire". Les candidatures seront ouvertes du 1er au 15 décembre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Marie-Noëlle Lienemann défend un plan de relance économique de 35 milliards d'euros et une sixième semaine de congés payés.

Fil d'actualités Politique