Faute de candidat, 106 communes françaises privées d'élections municipales

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Faute de candidat, 106 communes françaises privées d'élections municipales

Publié le 12/03/2020 à 09:25
Lucas BARIOULET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Aucune liste ne s’est présentée aux élections municipales dans 106 communes françaises. Les électeurs ne se rendront donc pas aux urnes dimanche. Et pour après? 
 
Une centaine de municipalités n’ont pas à s’inquiéter du gel hydroalcoolique, des isoloirs savamment disposés et des autres précautions pour éviter toute contamination. Et pour cause, aucun habitant n’a souhaité siéger dans le fauteuil de maire, il n’y aura donc pas d’élections. 
 
 
Une délégation spéciale
 
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas uniquement de communes avec très peu d’habitants. La population de certaines dépasse les mille âmes, à l’image de Pont-d’Ain ou Péron dans l’Ain, respectivement 3000 et 2600 habitants. 
 
Ces derniers sont donc privés de vote le 15 mars, mais après? C’est une délégation spéciale, composée de trois membres, qui sera nommée par le préfet des départements concernés. Généralement composée de fonctionnaires retraités ou d’anciens élus locaux, au fait des questions communales et des méandres de l’administration, elle aura pour mission de «gérer les affaires courantes». 
 
Election ou fusion
 
Mais pas seulement. La délégation devra également se mettre en quête de volontaires susceptibles de siéger au conseil municipal. 
 
Pour les communes de moins de 1000 habitants, des candidats peuvent se présenter entre les deux tours. Pour les autres, une nouvelle élection municipale doit être organisée dans les trois mois. 
 
Le mandat de la délégation spéciale n’est pas extensible. Dans le cas où la situation n’est pas résolue avant l’été, il ne reste qu’une solution : la fusion avec une autre commune. Celle-ci est décidée en préfecture, la municipalité disposant d’un conseil devant donner son accord. Quant aux habitants des communes sans candidat, ils n’ont encore une fois par leur mot à dire. 
 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Pas de bureau de vote dimanche dans une centaine de communes

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-