Prix humour et politique 2017: les nominés sont...

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Prix humour et politique 2017: les nominés sont...

Publié le 28/11/2017 à 14:47 - Mise à jour à 14:58
©Guillaume Souvant/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le prix de l'humour politique 2017 va être décerné ce mardi à 18h. L'occasion de revenir sur l'ensemble des phrases sélectionnées.

Le Presse Club remettra ce mardi à 18h le prix de l'humour politique, récompense annuelle décerné à l'auteur de la phrase la plus drôle, qu'elle le soit volontairement ou non. A l'issue de quatre sélections, une vingtaine saillies ont été retenues.

Pour mémoire, Bruno Le Maire l'avait emporté l'année dernière pour son intelligence qui était "un obstacle", succédant ainsi à Nicolas Sarkozy.

Lire aussi: Prix de l'Humour politique 2015: Nicolas Sarkozy primé

Le jury a eu fort à faire une nouvelle fois en 2017, a fortiori lors d'une année électorale. Pour mémoire, voici l'ensemble des phrases sélectionnées:

-Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics: "On ne fera pas toujours ce que dira le Medef" (Libération 31 août 2017).

-Aurélie Filippetti, députée, après sa défaite aux législatives de 2017: "Maintenant je vais recommencer à travailler" (Le Parisien 10 juillet 2017).

-Claude Guéant, ancien ministre de l’intérieur : "Avant de choisir qui il va soutenir, Borloo aime bien savoir qui sera le vainqueur"  (Le Point 07 septembre 2017).

-Brigitte Macron : "Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi" (Elle 17 août 2017).

-Jean-Luc Mélenchon, leader de La France Insoumise : "Le PS est le seul zoo de France où les animaux se gardent entre eux" (La Provence 14 septembre 2017).

-Jean Lassalle, ancien candidat à la présidentielle: "Macron n'arrête pas de me piquer toutes mes idées. Par exemple, c'est moi qui ai marché et c'est lui qui dit En marche!" (Libération 10 avril 2017).

-Yannick Jadot, député européen EELV: "Là où on voit que Macron est intelligent, c'est qu'il a réussi à ne pas prendre Jean-Vincent Placé!" (Le JDD 26 mars 2017).

- Arnaud Montebourg, ancien ministre PS: "En fin de compte, Benoît Hamon aura fait le meilleur score de tous les écologistes à une présidentielle" (Challenges 26 avril 17).

- Yannick Jadot, député européen EELV, à propos des images d'Emmanuel Macron le soir de sa victoire devant la pyramide du Louvre: "C'était Toutânmacron!" (France Inter 07/05/17).

- Richard Ferrand, secrétaire général d'En marche!: "Fillon et Le Pen pourront bientôt faire du covoiturage pour aller voir le juge d'instruction" (Le Monde, le 28 février 2017)

- Nicolas Hulot, à propos de la présidentielle: "J'ai refusé d'être candidat, car j'avais peur d'être au second tour" LCI le 2 février 2017

- Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI: "La moitié de nos électeurs sont passés chez Macron et je crois que l'autre est déjà en marche" (RTL, le 19 février 2017)

- Jean-Luc Mélenchon, député européen, candidat à la présidentielle: "Si je suis élu, le siècle va commencer en 2017" (Marianne, le 20 janvier 2017)

- Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France, à François Fillon: "Non, François, tu n'es pas seul, nous t'aimons et te protégerons" (à La Villette, le 29 janvier 2017)

- Benoît Hamon, ancien candidat PS à la présidentielle: "Je suis tellement hostile au cumul des mandats que je n'en ai plus aucun".

- François Fillon, ancien Premier ministre, candidat à la présidentielle de 2017: "Juppé fera un très bon maire de Bordeaux" (Le Monde, le 27 novembre 2016).

- Alain Juppé, maire de Bordeaux: "J'aime bien aller à la messe parce qu'au moins, pendant une heure, personne ne vous emmerde" (Franceinfo, le 6 octobre 2016).

- Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense: "Je suis une tombe ; et quand on est une tombe, on l'est à vie". (Le JDD, le 7 novembre 2016)

- Emmanuel Macron, alors candidat à la présidentielle de 2017: "Les deux grands partis, c'est l'amicale des boulistes. Mais sans l'amitié et sans les boules". (Le Parisien, le 24 septembre 2016).

- Philippe Poutou, NPA: "Hollande est satisfait de son bilan; c'est pour cela qu'il le dépose". (Communiqué de NPA, 1er décembre 2016)

François Hollande est le plus représenté des candidats et a même eu droit à une collection particulière baptisée "hollanderies" par le jury:

 -"Aujourd'hui, je suis à deux doigts d'être aimé!"

-"Je salue Christiane Taubira... Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien".

-"Heureusement que Le Canard enchaîné est un hebdomadaire et pas un quotidien sinon imaginez où on en serait avec Fillon".

-"Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même, dans un dialogue singulier". (L'Express 19/09/16).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Pour le prix humour et politique 2017, François Hollande a eu droit à une sélection particulière.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-