Punir l'antisionisme comme l'antisémitisme: le souhait de plusieurs députés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Punir l'antisionisme comme l'antisémitisme: le souhait de plusieurs députés

Publié le 18/02/2019 à 14:48 - Mise à jour à 15:10
© JACK GUEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un groupe de députés va annoncer mardi 19 une résolution ou une proposition de loi pour considérer l'antisionisme sur le même plan pénal que l'antisémitisme. Le projet est en gestation depuis plusieurs semaines mais émerge trois jours après l'agression verbale d'Alain Finkielkraut de la part de gilets jaunes.

Les parlementaires travailleraient depuis plusieurs semaines sur le texte, mais son annonce coïncide de manière troublante avec l'actualité: des députés de plusieurs bords politiques présenteront mardi 19 une résolution ou une proposition de loi reconnaissant comme un délit l'antisionisme au même titre que l'antisémitisme. C'est Franceinfo qui dévoile l'information.

Le président du groupe d'étude, le député LREM Sylvain Maillard, estime que "la haine d’Israël est une nouvelle façon de haïr les juifs".

La résonnance avec l'actualité est flagrante: samedi 16, en marge de la manifestation parisienne de l'Acte 14 des gilets jaunes, le philosophe et membre de l'Académie française Alain Finkielkraut a été pris à partie par des manifestants qui l'ont copieusement insulté. "Barre toi, sale sioniste de merde" a lancé notamment un gilet jaune.

Dans le droit pénal français, si l'antisémitisme est une circonstance aggravante des injures, rien n'est prévu pour l'antisionisme, c'est-à-dire au sens strict du terme l'opposition à l'existence d'un Etat juif en Palestine. Une position en apparence politique qui cache chez certains idéologues sévissant sur les réseaux sociaux un authentique antisémitisme, où l'antisionisme sert de bouclier juridique aux intéressés.

Lire aussi - Antisémitisme: Macron ne participera pas au rassemblement mardi 

Mais pour Sylvain Maillard, c'est la contestation même de l'existence d'Israël qui pose problème: "On peut critiquer le gouvernement d'Israël, mais pas remettre en cause l'existence même de cet Etat. Personne ne remet en question l'existence de l'Etat français ou de l'Etat Allemand".

On ignore pour l'instant si le choix du groupe sera porté sur une résolution (qui n'a pas de nature contraignante en droit) ou une proposition de loi, démarche plus longue à mettre en marche.

Mercredi 20, Emmanuel Macron sera présent au dîner annuel du Crif, le Conseil représentatif des institutions juives de France.

Voir aussi:

Antisémitisme: Mélenchon dénonce une "accusation ignoble" des "macronistes"

Pour BHL, l'antisémitisme est "au cœur" du mouvement des "gilets jaunes"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les députés estiment que l'antisionisme est une forme d'antisémitisme.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-