QAG: Valls dénonce le "mépris" et le "poujadisme" de Jacob

QAG: Valls dénonce le "mépris" et le "poujadisme" de Jacob

Publié le :

Mercredi 22 Juillet 2015 - 17:56

Mise à jour :

Mercredi 22 Juillet 2015 - 18:01
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Pour une fois, ce n'est pas Manuel Valls qui a semblé s'emporter. Lors de la séance de questions au gouvernement de ce mercredi, le chef de file des députés Les Républicains Christian Jacob s'en est vivement pris au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. A tel point que le Premier ministre a dû prendre sa défense.

Manuel Valls contre Christian Jacob, épisode 2 le retour. Le Premier ministre s'en est une nouvelle fois vivement pris à Christian Jacob, le patron des députés du groupe Les Républicains (LR) à l'Assemblée nationale, lors de la séance de Questions au gouvernement de ce mercredi. L'élu de Seine-et-Marne avait auparavant attaqué de manière très virulente le ministre de l'Agriculture sur le dossier des éleveurs bloquant actuellement les routes, allant jusqu'à réclamer sa démission.

 "Monsieur le Premier ministre, vous êtes au pouvoir depuis trois ans. Depuis trois ans, vous n'avez jamais pris la mesure du caractère stratégique de l'agriculture (…). Vous avez semé la tempête en restant inerte, passif, je dirais même inexistant", a commencé par fustiger le chef de file des députés LR. Puis de s'en prendre à Stéphane Le Foll: "il nous faudrait un ministre digne de ce nom (…)! Pas un ministre qui passe son temps rue de Solférino à régler les problèmes internes du Parti socialiste (…). Les paysans attendent de vous, monsieur le Premier ministre, que vous changiez de ministre de l'Agriculture!".

Des propos auxquels Manuel Valls a répondu en personne. Plutôt posé, bien qu'invectivé par un Christian Jacob visiblement très remonté, comme le montrent les images de France-3, le Premier ministre a reproché au député son "mépris". "Mais quel mépris, quelle manière de faire de la politique. (...) Jamais je n'oserai parler d'un responsable de l'opposition de cette manière", a-t-il ainsi déclaré.

"Vous avez été ministre de la République, vous vous rendez compte de la manière dont vous vous adressez  à un autre ministre de la République? C'est une manière qui déconsidère l'action et le langage politique (…). Ce n'est pas digne (…). A travers ces propos, ce n'est pas vous qui vous aidez, c'est le poujadisme, le populisme, que vous être en train une nouvelle fois de soutenir", a enfin conclu Manuel Valls, sous les applaudissements de sa majorité.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'échange):

 

Manuel Valls a accusé Christian Jacob de faire le jeu du "poujadisme" et du "populisme".

Commentaires

-