Quand Emmanuelle Wargon (Transition écologique) défendait l'huile de palme: "On en a besoin" (vidéo)

Quand Emmanuelle Wargon (Transition écologique) défendait l'huile de palme: "On en a besoin" (vidéo)

Publié le :

Mercredi 17 Octobre 2018 - 14:52

Mise à jour :

Mercredi 17 Octobre 2018 - 15:04
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La nouvelle secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique était soupçonnée dès sa nomination d'être proche des lobbies de l'agroalimentaire. Une vidéo remontant à juillet la montre défendant lors d'une conférence l'usage de l'huile de palme.

Mardi 16, sa nomination avait immédiatement provoqué la polémique. La nouvelle secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique Emmanuelle Wargon était contestée par l'opposition car elle occupait le poste de directrice générale des affaires publiques du géant de l'agroalimentaire Danone. Et la vidéo qu'a exhumée Les Jours ne va pas arranger le déficit d'image de la nouvelle membre du gouvernement.

La scène se déroule en juillet 2018 lors des "Rencontres économiques d'Aix-en-Provence". Invitée à s'exprimer lors d'une conférence sur le "principe de précaution" sur l'usage de l'huile de palme dans les laits infantiles produits par Danone, celle qui n'était pas encore secrétaire d'Etat n'y va pas par quatre chemins: "L'huile de palme on en a besoin pour les laits infantiles. C'est l'un des produits essentiels pour les laits infantiles. Pourtant, c'est un ingrédient qui fait l'objet de plus en plus de méfiance, à la fois pour des raisons environnementales à cause des ravages que cela peut causer dans certaines parties du Sud-Est asiatique, et aussi pour une forme de défiance, d'absence de naturalité. Et pourtant l'huile de palme est le meilleur ingrédient pour les laits infantiles. Donc on en a besoin et on est tout à fait capable d'expliquer pourquoi".

Emmanuelle Wargon confirme dans sa déclaration avoir connaissance des dommages considérables en termes de déforestation provoqués par l'huile de palme, sans que cela ne soit pour elle (ou du moins pour Danone) un problème pour la production des laits infantiles, largement exportés en Afrique mais aussi en Chine. Elle devra travailler dorénavant avec François de Rugy qui s'était engagé en 2016 comme député dans la lutte contre un amendement supprimant la taxe sur l'huile de palme.

En mai dernier, l'ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait dû donner son feu vert à l'autorisation pour Total d'exploiter une bioraffinerie dans les Bouches-du-Rhône important 300.000 tonnes d'huile de palme par an. Trois mois plus tard, le ministre démissionnait dénonçant dans une interview "la présence des lobbies dans les cercles du pouvoir".

Lire aussi: 

Emmanuelle Wargon, ministre des lobbies? Sa nomination fait polémique

Remaniement du gouvernement: Emmanuelle Wargon secrétaire d'Etat

Emmanuelle Wargon défendait il y a encore trois mois l'usage de l'huile de palme.


Commentaires

-