Quand Le Maire tacle les absences d'Hulot à l'Assemblée nationale

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Quand Le Maire tacle les absences d'Hulot à l'Assemblée nationale

Publié le 18/04/2018 à 15:47 - Mise à jour à 15:56
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les rapports entre les ministres du gouvernement ne semblent pas tous très cordiaux. En témoigne la petite pique envoyée par Bruno Le Maire début avril à Nicolas Hulot.

Comme le souligne avec ironie le Canard enchaîné qui révèle l'information ce mercredi 18, l'ambiance semble être "à la franche camaraderie" entre les membres du gouvernement. Bruno Le Maire aurait tancé son collègue Nicolas Hulot à l'Assemblée nationale en l'absence de ce dernier, au début du mois.

Le 4 avril dernier, le ministre de l'Economie est attendu dans l'Hémicycle pour répondre aux questions des députés sur le programme de privatisation du gouvernement. Bruno le Maire accuse toutefois un retard d'une dizaine de minutes qui font se demander au député LR Thibault Bazin s'il ne s'agit pas "d'un signe annonciateur de l'affaiblissement du Parlement auquel aboutira la réforme annoncée par le gouvernement?". Et d'ajouter avec une certaine ironie: "A moins qu'il ne s'agisse d'un grève momentanée, ce qui serait d'actualité".

Réponse très protocolaire de l'intéressé: "L'essentiel, c'est que je puisse vous assurer de l'importance que j'accorde à ces séances consacrées au contrôle de l'action du gouvernement". La suite l'est moins. En effet, Bruno Le Maire ajoute à l'adresse du député de l'opposition: "Vous pouvez vous référer au compte rendu: vous verrez quels ministres y viennent eux-mêmes et quels ministres y envoient leur secrétaire d'Etat".

Selon le palmipède, il s'agit là d'une attaque en règle contre le ministre de la Transition écologique qui aurait "une sérieuse tendance" à envoyer au charbon (et donc à sa place) Brune Poirson et Sébastien Lecronu répondre à sa place aux questions délicates et embarrassantes.

Lire aussi - NDDL: Hulot préside à Nantes une réunion cruciale entre autorités et zadistes

Reste que sur le dossier épineux de Notre-Dame-des-Landes, Nicolas Hulot préside ce mercredi 18 à Nantes une rencontre cruciale entre la préfète des Pays de la Loire et une délégation d'occupants de la ZAD.

En invitant les zadistes à reprendre le dialogue, interrompu le 9 avril par les opérations d'expulsions et la destruction de 29 "squats" en quatre jours, la préfète de région, Nicole Klein, a souhaité leur offrir "une porte de sortie" et tâcher d'éviter une évacuation de plus grande ampleur.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Bruno Le Maire n'est pas très content des absences de Nicolas Hulot à l'Assemblée et le fait savoir.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-