Quand Marine Le Pen se trompe de fiche alors qu'elle défend un amendement (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Quand Marine Le Pen se trompe de fiche alors qu'elle défend un amendement (vidéo)

Publié le 12/12/2017 à 14:49 - Mise à jour à 15:02
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Petit cafouillage pour Marine Le Pen lundi à l'Assemblée nationale. Alors qu'elle devait défendre son amendement dans le cadre du projet de loi sur la réforme du droit des contrats, la députée du Pas-de-Calais s'est emmêlée dans ses fiches par deux fois.

Marine Le Pen n'est pas passée inaperçue lundi 11 alors que l'Assemblée nationale était plutôt dépeuplée. La député du Pas-de-Calais devait y défendre son amendement dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la réforme du droit des contrats.

Mais la tâche n'a pas été facile pour l'élue Front national qui a peiné à se retrouver dans ses fiches. Par deux fois, la présidente de séance Carole Bureau-Bonnard, aussi vice-présidente de l'hémicycle, a dû la reprendre puisqu'elle s'était trompée.

"Attendez, je suis perdue dans mes articles", s'est excusée l'ancienne candidate à l'élection présidentielle alors qu'elle devait défendre son amendement. La présidente de la séance lui a alors à nouveau indiqué quel texte elle devait défendre, le numéro douze.

A voir aussi: Trop en retrait, Marine Le Pen critiquée au sein même du FN

"+Les contrats légalement formés tiennent lieu de lois à ceux qui les ont faits+. C'est un principe fondateur de notre droit des contrats qui risque, à notre avis, d'être mis à mal par la présente réforme que vous nous demandez d'adopter. (...) La Jurisprudence n'a jamais reconnu jusqu'à présent l'obligation pour les parties ou pour le juge de réviser le contrat en cas de...", a-t-elle poursuivi en suivant ses fiches avant d'être interrompue. "Pardon?", a-t-elle lancé en relevant la tête de ses notes, avant de se rendre compte qu'elle ne lisait pas la bonne fiche.

"Vous avez l'amendement numéro douze? Sur l'article quatre, ça ne doit pas être celui que vous présentez": Nouveau moment de flottement donc jusqu'à ce que l'élue retrouve la fiche correspondante.

"Ah bah non mais ça... Ah oui c'est sur l'erreur de droit. Décidément, on va y arriver", a lancé Marine Le Pen avant que finalement la séance se poursuive.

Cet amendement numéro 12 que l'élue devait défendre avait pour but de supprimer la notion d'erreur de droit introduite dans l'article 4 du projet de loi. En droit des contrats, "l'erreur de droit" peut amener à la nullité d'un accord. L'amendement 12 n'a finalement pas été adopté par l'hémicycle très peu peuplé lundi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Marine Le Pen a eu du mal à se retrouver dans ses fiches lors de l'examen du projet de loi sur la réforme du droit des contrats.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-