Que peut-on trouver dans les MacronLeaks, les 71.000 mails de la campagne de Macron publiés par WikiLeaks?

Que peut-on trouver dans les MacronLeaks, les 71.000 mails de la campagne de Macron publiés par WikiLeaks?

Publié le :

Mardi 01 Août 2017 - 10:08

Mise à jour :

Mardi 01 Août 2017 - 10:21
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

WikiLeaks a publié lundi près de 71.848 mails issus de la campagne d'Emmanuel Macron dont seulement 21.075 ont été certifiés. Ils avaient été piratés la veille du second tour de la présidentielle.

Surnommés les "MacronLeaks", les 71.848 mails publiés par la plateforme de Julian Assange, WikiLeaks, dont seulement 21.075 ont été certifiés via le procédé "DKIM verified", sont issus d'un piratage qui avait eu lieu la veille du second tour de l'élection présidentielle. Dévoilées lundi 31, ces archives sont principalement composées de newsletters et d'articles de presse.

Comme le révèle France 3 Bourgogne-Franche-Comte, on retrouve dans les "MacronLeaks" 21 mails envoyés entre les équipes d'Emmanuel Macron et celles de Jean-Louis Fousseret, soutien du président et maire de Besançon. La chaine locale rajoute que parmi les mails piratés figurent des documents comme le RIB (relevé d'identité bancaire) de l'élu municipal et avance qu'il aurait pu avancer personnellement des factures de déplacement d'Emmanuel Macron. Contacté par France 3, le maire de Besançon a argué avoir, "loué des voitures pour le meeting de Macron pour ne pas utiliser de véhicules municipaux", et avoir, "payé les factures en (son) nom propre". Il faut tout de même rester vigilant, sur les 21 mails, seulement deux ont été authentifiés par le système de certification de Wikileaks.

Dans un communiqué, La République en Marche explique que,"ces documents seraient les mêmes que ceux issus de l’opération de piratage organisée le 5 mai à la veille de l’élection présidentielle". Le mouvement appelle à la vigilance à cause de "la diffusion de nombreux faux s'ajoutant aux documents authentiques relevant du fonctionnement interne du mouvement" .

Une plainte a d'ores et déjà déposée pour accès frauduleux, extraction frauduleuse de données, atteinte au secret des correspondances et usurpation d'identité.

Il est également important de rappeler que parmi les 21.075 messages certifiés, la grande majorité sont des articles de presse, des newsletters ou encore de la veille informationnelle.

Plus de 71.000 mails, dont seulement 21.000 sont certifiés, ont été publié sur le site Wikileaks lundi 31 juillet.


Commentaires

-