Qui est Penelope Fillon, épouse de François Fillon et mise en cause par le "Canard Enchaîné"?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Qui est Penelope Fillon, épouse de François Fillon et mise en cause par le "Canard Enchaîné"?

Publié le 25/01/2017 à 10:57 - Mise à jour à 11:06
©Jean-François Monier/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Penelope Fillon, l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle 2017, a été rémunérée comme attachée parlementaire de son mari, ou du suppléant de celui-ci lorsque son époux était ministre. La pratique n'est pas interdite sauf bien entendu si elle cache un emploi fictif. Portrait d'une femme discrète.

Pourtant peu habituée aux projecteurs, Penelope Fillon, mère de cinq enfants et discrète épouse du candidat Les Républicains à la présidentielle de 2017, se retrouve ce mercredi 25 sur le devant de la scène médiatique. Et le sujet est pour le moins polémique: elle est accusée par Le Canard Enchaîné d'avoir été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire de son mari puis du suppléant de celui-ci à hauteur d'environ 500.000 euros brut, entre 1998 et 2002.

L'hebdomadaire satyrique affirme aussi que Penelope Fillon a été parallèlement salariée, entre le 2 mai 2012 et décembre 2013, de la Revue des deux mondes, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière (PDG de Fimalac), un ami de François Fillon. Elle touchait alors environ 5.000 euros bruts par mois.

Michel Crépu, directeur de la revue, s'est dit "sidéré": "je n'ai jamais rencontré Penelope Fillon et je ne l'ai jamais vue dans les bureaux de la revue".

Penelope Kathrin Clarke, "Penny" pour ses proches, est né en 1956 à Llanover au Pays-de-Galles. Elle a rencontré François Fillon au lycée de Sablé-sur-Sarthe dans les années 1970. Cette femme jugée "discrète" a mis de côté ses études pour élever ses enfants et soutenir son mari dans ses ambitions politiques.

"Je ne refuse pas d'aller à des dîners ou événements mondains, mais ce n'est pas ce que j'aime particulièrement faire. Je préfère m'asseoir au fond de la pièce, à observer et écouter les autres" avait-elle témoigné en 2007 dans un entretien à l'hebdomadaire britannique Sunday Telegraph, se décrivant à l'occasion comme "paysanne".

Malgré cela, Penelope Fillon n'est en rien détaché de la politique. Elle exerce d'ailleurs depuis 2014 un mandat de conseillère municipale à Solesmes dans la Sarthe, village où se situe la très cossue propriété du couple. En 2007, elle avait suivi son mari lors que celui-ci avait été nommé au poste de Premier ministre de Nicolas Sarkozy. A cette occasion, elle avait déclaré: "les gens me demandent quel est mon nouveau rôle, mais il n'y en a pas (...) A la fin de cette semaine, tout disparaîtra et je pourrai continuer comme avant. On ne me reconnaît pas dans les rues et je n'espère pas l'être. J'en serais terrifiée". 

Penelope Fillon s'est toutefois bien plus mise en avant lors de la campagne pour la primaire de la droite, remportée par son époux. Elle avait participé à une conférence de presse à Paris pour présenter les propositions du candidat en matière de "liberté des femmes", notamment sur le sujet des maltraitances conjugales et des mères isolées.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Penelope Kathrin Clarke, "Penny" pour ses proches, est née en 1956 à Llanover au Pays-de-Galles.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-