Réforme du bac: le gouvernement songe-t-il à abandonner les filières ES, L et S?

Réforme du bac: le gouvernement songe-t-il à abandonner les filières ES, L et S?

Publié le :

Vendredi 03 Novembre 2017 - 10:00

Mise à jour :

Samedi 04 Novembre 2017 - 13:52
© PATRICK HERTZOG / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après l'annonce de la réforme de l'accès à l'enseignement supérieur, le gouvernement s'attaque désormais au lycée. Pierre Mathiot a été nommé lundi à la tête d'une mission pour réformer le baccalauréat ainsi que le lycée où les filières générales ES, L et S pourraient bien disparaître.

Après avoir annoncé la réforme de l'accès à l'enseignement supérieur, le gouvernement se penche désormais sur le lycée et le baccalauréat. Lundi 30 octobre, Pierre Mathiot a été nommé à la tête d'une mission allant dans ce sens. La nouvelle formule du bac devrait être effective en 2021.

Et le Premier ministre Edouard Philippe l'avait annoncé en juillet dernier: le but de cette réforme en profondeur sera de "resserrer les épreuves finales autour d'un plus petit nombre de matières et de définir ce qui relève du contrôle continu", comme il l'avait expliqué dans les colonnes du journal Le Monde.

Et Pierre Mathiot, ancien directeur du Sciences Po Lille, devra s'atteler à la tâche dès le 13 novembre prochain. "Près de soixante-dix entretiens sont prévus", a-t-il indiqué le jour de sa nomination lors de la présentation du Plan Etudiant. "On peut imaginer une autre manière de délivrer le bac, avec des intitulés plus précis", a aussi expliqué l'universitaire en laissant entrevoir la fin des séries L, ES et S pour mettre en place des parcours "à la carte" ou du moins plus souples pour que les lycéens aient un parcours relativement "individualisé". Les dates de l'examen pourraient elles aussi changer, pour que les notes "soient prises en compte" dans le portail APB -Admission post-bac- qui doit prochainement disparaître et être remplacé par autre chose.

Tout ceci n'est pour l'instant qu'hypothèses et les auditions de "toutes les parties prenantes" aboutiront en janvier prochain à un compte rendu et des changements à venir dès la rentrée 2018. La réforme en elle-même sera en effet progressive et la "réorganisation du lycée" aboutira à un nouveau bac en 2021.

Cette annonce concernant le lycée arrive juste avant l'instauration du programme "devoirs faits" au collège qui entrera en vigueur lundi 6. Tous les établissements ne seront cependant pas concernés et le déploiement de la mesure sera effectué jusqu'en 2020.

La réforme du lycée et du baccalauréat prendra fin en 2021.


Commentaires

-