Loi Travail et sondages: d'abord séduits par la réforme, les Français rebutés par les ordonnances

Confrontés aux chiffres

Loi Travail et sondages: d'abord séduits par la réforme, les Français rebutés par les ordonnances

Publié le :

Vendredi 01 Septembre 2017 - 08:09

Mise à jour :

Vendredi 01 Septembre 2017 - 08:15
Deux sondages réalisés entre mercredi et ce vendredi sur la réforme du code du travail montrent des opinions divergentes des Français, tantôt favorables, tantôt opposés à la mesure. Il semble que d'abord séduits par cette idée, ils n'aient pas apprécié le contenu des ordonnances.
© ALAIN JOCARD / AFP
PARTAGER :

VL avec AFP

-A +A

Les sondages ne sont pas une science exacte, d'autant plus lorsque l'opinion est partagée. Ce qui semble bien être le cas quant à la réforme du code du travail, dont les fameuses ordonnances ont été dévoilées jeudi 31. Au lendemain de cette annonce, deux sondages viennent se contredire sur la réaction des Français.

Selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico, 58% des Français se disent opposés aux ordonnances, contre 42% qui y sont favorables. Pour une majorité encore plus large des personnes interrogées (71% contre 29%), la réforme va "réduire le pouvoir des syndicats dans les entreprises". Pour 54% (contre 46%), elle va "détériorer les conditions de travail des salariés".

Mais l'institut Odoxa qui a également réalisé pour Franceinfo un sondage qui arrive à une autre conclusion. Selon cette étude, 52% des Français sont favorables au principe de réformer le code du travail.

L'élargissement du CDI de projet remporte ainsi une grande adhésion, de même que la réforme du dialogue social. En revanche, le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement jugé abusif est décrié par 57% des sondés.

La différence entre les deux études peut en partie s'expliquer par la marge d'erreur, mais aussi par la date et la question posée. En effet, celle d'Odoxa a été réalisée mercredi 30 et jeudi 31. Au moins une partie des sondées ne connaissaient donc pas le contenu précis des ordonnances à ce moment là, même si les éléments sur lesquelles elles portaient avaient été largement dévoilés. Ils ont donc été davantage interrogés sur l'esprit de la loi. D'ailleurs le sondage Odoxa a interrogé les Français sur le "principe" de la réforme, tanfis que celui de Harris Interactive les questionnait sur le contenu des ordonnances.

Cette contradiction semble montrer que les Français sont favorables -à une faible majorité- à "une" réforme du code du travail, dans l'idée de ce que le gouvernement avait présenté avant jeudi. En revanche, le contenu précis et chiffré des ordonnances semblent les avoir davantage rebutés.

Les Français étaient plutôt favorable à la réforme du code du travail, jusqu'à ce qu'ils découvrent les ordonnances.

Commentaires

-