Région Auvergne-Rhône-Alpes: 264 millions d'euros investis pour rénover 830 km de voies ferrées

Région Auvergne-Rhône-Alpes: 264 millions d'euros investis pour rénover 830 km de voies ferrées

Publié le :

Vendredi 04 Novembre 2016 - 11:13

Mise à jour :

Vendredi 04 Novembre 2016 - 11:27
©Xavier Vila/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé jeudi que 264 millions d'euros allaient être versés afin de sauver 830 km de voies ferrées. Ces lignes de trains étaient menacées de fermeture.

Laurent Wauquiez président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé un plan de sauvetage de 264 millions d'euros jeudi 3. Cette mobilisation financière sur quatre années intervient afin de sauver 830 kilomètres de petites voies ferrées dans la région. Au total, dans ce territoire, ce sont plus de 1.000 kilomètres de voies qui sont menacées de fermeture. Ce sauvetage partiel reste le plus gros investissement jamais réalisé par une région pour préserver ses lignes de chemin de fer, s'est d'ailleurs félicité Laurent Wauquiez lors de son allocution.

L'élu LR a également profité de cette sortie médiatique pour envoyer un pic à son prédécesseur à la tête de la région en déclarant: "La situation était apocalyptique. 1.050 kilomètres de petites lignes étaient condamnés. Soit 25% du réseau. L'ancien président de la région nous a laissé une bombe à retardement"Quant à Patrick Mignola, vice-président de la région en charge des transports, il a déclaré: "On a établi un diagnostic pour épargner en priorité les lignes les plus fréquentées comme celle reliant Lyon à Bourg-en-Bresse. Mais pas seulement. Il s'agit de revitaliser les territoires les plus éloignés. Supprimer une gare dans certaines communes reviendrait à les laisser mourir à petit feu"

Laurent Wauquiez n'en est pas à sa première mesure concernant les chemins de fer. En effet, fin octobre il avait donné l'autorisation aux policiers et aux gendarmes d'emprunter son service de voies ferrées gratuitement.

Au total, la région Auvergne-Rhône-Alpes va injecter 111 millions d'euros afin de sauver les voies ferrées. Puis SNCF Réseaux donnera 38 millions d'euros et l'État une cinquantaine de millions d'euros. Ce sera ensuite au tour des collectivités locales de mettre la main à la poche.

A titre de comparaison, la région Occitanie va débourser 54 millions d'euros pour rénover ses lignes et 39 millions d'euros seront versés par la région Bourgogne-Franche-Comté. 

 

La région Auvergne-Rhône-Alpes va débourser de sa propre poche près de 111 millions d'euros afin de rénover les petites voies ferrées.


Commentaires

-