Régionales Ile-de-France: Bartolone rallié par de la Gontrie, Huchon pressé d'en faire autant

Régionales Ile-de-France: Bartolone rallié par de la Gontrie, Huchon pressé d'en faire autant

Publié le 07/05/2015 à 14:26 - Mise à jour à 14:34
©Revelli Beaumont/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Après Benoît Hamon, mercredi 6, c'est Marie-Pierre de la Gontrie qui a annoncé son soutien à la candidature (pourtant pas encore officielle) de Claude Bartolone pour l'investiture socialiste aux élections régionales en Ile-de-France. Ne reste plus que Jean-Paul Huchon, l'actuel président de la région, à convaincre.

Pas encore (officiellement) candidat, il rassemble déjà de nombreux soutiens. Alors que Claude Bartolone a jusqu'à ce jeudi soir minuit, date limite de dépôt des candidatures à l'investiture PS pour les régionales en Ile-de-France, pour officialiser ou non sa participation à la primaire socialiste, son nom semble déjà faire consensus. Ou presque.

Pressé par François Hollande, notamment, de se déclarer candidat, le président de l'Assemblée nationale qui avait un temps rejeté cette hypothèse a finalement ouvert la porte mercredi 6 sur BFMTV, en assurant qu'il ne se "déroberai pas". "Si ma candidature peut permettre le rassemblement, je la déposerai", a ainsi annoncé Claude Bartolone, se disant "à la disposition du PS, des écolos et de toute la gauche".

Le locataire du perchoir aurait ainsi finalement cédé aux demandes de l'état-major du PS, qui le voit en arbitre du duel à couteaux tirés qui se jouait jusqu'ici entre les socialistes Jean-Paul Huchon, l'actuel président de la région, et sa première vice-présidente, Marie-Pierre de la Gontrie soutenue notamment par Anne Hidalgo et la puissante fédération de Paris.

Dès ce jeudi, soit au lendemain de la –quasi– candidature de Claude Bartolone, Marie-Pierre de la Gontrie a annoncé qu'elle se retirait de la primaire et soutenir le président de l'Assemblée nationale. Elle rejoint ainsi Benoît Hamon, un temps pressentit comme arbitre, qui a lui aussi rallié le camp de Bartolone.

Si Jean-Paul Huchon venait également à se désister au profit du locataire du perchoir, la primaire socialiste serait ainsi annulée, seule Claude Bartolone restant en course. Pour autant, l'actuel président de région ne semble pas tout à fait prêt à cette éventualité. Interrogé ce jeudi matin sur un éventuel retrait par BFMTV, il a retoqué la question: "est-ce que j'ai une tête à ça?". La réponse d'ici ce soir, minuit.

 

Auteur(s): Pierre Plottu


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.

Soutenez FranceSoir dès 1€ >



PARTAGER CET ARTICLE :


Claude Bartolone a jusqu'à ce jeudi soir, minuit, pour officialiser sa candidature à l'investiture PS aux élections régionales en Ile-de-France.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-