Remaniement: Amélie de Montchalin et Olivier Dussopt nouveaux ministres?

Remaniement: Amélie de Montchalin et Olivier Dussopt nouveaux ministres?

Publié le :

Jeudi 23 Novembre 2017 - 11:39

Mise à jour :

Jeudi 23 Novembre 2017 - 11:47
Alors que le remaniement prévu mardi se fait attendre et s'annonce plus large que prévu, deux députés, l'un PS l'autre LREM, apparaissent favoris pour faire leur entrée au gouvernement.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le remaniement ministériel annoncé simplement "technique" pourrait finalement être plus important. Au-delà des cas de Christophe Castaner et Benjamin Griveaux, deux nouveaux, Amélie de Montchalin (LREM) et Olivier Dussopt (PS), sont ainsi pressentis pour faire leur entrée au gouvernement.

La nouvelle équipe d'Edouard Philippe devait initialement être officialisé mardi 21, mais la nouvelle d'un report "dans la semaine" est arrivée en fin de journée dans les rédactions. Etonnant pour ce qui était annoncé comme un micro-remaniement, destiné à redistribuer uniquement le rôle de porte-parole suite à l'élection de son titulaire, Christophe Castaner, à la tête de LREM le week-end précédent.

A lire aussi: Remaniement: Castaner reste, un nouveau ministre et Griveaux porte-parole?

Le motif, surtout, a interpellé les observateurs: "vérification de patrimoine". A savoir la procédure devenue obligatoire suite au scandale Cahuzac, en 2013, menée par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) de contrôle de la situation fiscale des nouveaux entrants au gouvernement.

Nouveaux entrants il y aurait donc. Et ceux-ci ne seraient pas destinés à remplacer Christophe Castaner, à propos duquel il apparaît quasi-certain qu'il conservera son portefeuille. L'intéressé a lui-même confirmé en marge d'un point presse qu'Emmanuel Macron devait s'entretenir avec "deux" probables nouveaux ministres. Un chiffre confirmé, avec un peu plus de précision, par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb ce jeudi 23 sur Europe 1: "Je pense qu'il pourrait y avoir deux secrétaires d'Etat qui arrivent", a-t-il annoncé, ajoutant même que cela pourrait être annoncé "dans la journée".

A lire: Remaniement ministériel imminent selon Gérard Collomb

Selon des informations dévoilées dans la presse, Amélie de Montchalin et Olivier Dussopt tiendraient la corde. La première est une députée LREM de poids, malgré son premier mandat. Ancienne proche d'Alain Juppé, elle est désormais "commissaire majoritaire" à l'Assemblée, c'est-à-dire chargée d'encadrer ses collègues à la Chambre basse et de veiller à la discipline de vote sur les sujets économiques. Cette jeune (32 ans) mère de trois enfants, ex-Dauphine, HEC et Harvard passée chez Axa notamment a ainsi pris beaucoup de poids dans son camp sur ces thématiques.

Pour rappel: Amélie de Montchalin: cette députée LREM chargée de défendre la loi de Finances

La logique voudrait ainsi qu'elle se voit nommée à Bercy, où Emmanuel Macron souhaite renforcer son équipe et nommer, selon diverses indiscrétions, un ministre dédié à la fonction publique. Amélie de Montchalin est en outre diplômée d'un master en administration publique de la Harvard Kennedy School (le cursus spécialisé en affaires publiques de la célèbre université américaine).

L'autre possible entrée au gouvernement a une couleur plus politique puisqu'il s'agit du socialiste Olivier Dussopt. Membre du conseil national du PS, ancien proche de Benoît Hamon, de Martine Aubry puis de Manuel Valls, ce jeune élu (39 ans) est déjà un vieil homme politique. Député depuis dix ans, il a été animateur fédéral du MJS et collaborateur parlementaire du sénateur PS Michel Teston  après des études en sciences politiques. Un apparatchik d'appellation "le poing et la rose" certifiée qui serait une belle prise pour Emmanuel Macron, le "président des riches" donnant ainsi un signe d'ouverture à gauche. Reste à savoir à quelle poste Olivier Dussopt pourrait être nommé, alors que le gouvernement actuel semble avoir clairement réparti les rôles avec le cœur pour la gauche et le portefeuille pour la droite.

La députée Amélie de Montchalin est une ancienne proche d'Alain Juppé passée à En Marche.


Commentaires

-