Remaniement du gouvernement: bataille Macron/Philippe à l'origine du retard?

Auteur(s)
PP
Publié le 09 octobre 2018 - 20:45
Image
Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard PHilippe à Paris, le 30 octobre 2017
Crédits
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
Emmanuel Macron ne serait pas parvenu à imposer à Edouard Philippe certains noms pour le remaniement du gouvernement qui était attendu ce mardi 9.
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
Un duel au sommet entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe serait à l'origine du retard pris par le remaniement du gouvernement, qui était attendu ce mardi. Le président et son Premier ministre ne parviendraient ainsi pas à se mettre d'accord sur le nom du nouveau ministre de l'Intérieur. Mais pas seulement...

Le remaniement du gouvernement prévu pour ce mardi 9 aurait-il pris du retard à cause d'une bataille, feutrée mais bien réelle, entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe? C'est ce qu'avance Le Canard enchaîné dans son édition à paraître mercredi 10.

L'hebdomadaire révèle ainsi que le président voulait nommer Christophe Castaner, actuellement patron de LREM et secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, au poste de ministre de l'Intérieur. Problème, Edouard Philippe poussait lui pour Gérald Darmanin (Actions et Comptes publics) en tandem avec Frédéric Péchenard (ancien directeur de la police nationale). Deux sarkozystes pur jus.

Refus d'Emmanuel Macron, dont un proche, cité par Le Canard, résume: "autant nommer Sarkozy à l'Intérieur". Edouard Philippe aurait alors tenté de pousser la nomination de Jean Castex, inconnu du grand public et maire d'une petite ville des Pyrénées-Orientales, Prades. Mais surtout un autre sarkozyste: il a été secrétaire général adjoint de l'Elysée du temps de l'ancien président.

Le président aurait ainsi échoué à imposer à son Premier ministre le nom du nouveau ministre de l'Intérieur. Si l'information du Canard se révèle exacte, cela revient à se demander qui commande...

"C'est moi le patron" s'est ainsi senti obligé de rappeler Emmanuel Macron, toujours selon des indiscrétions recueillies par l'hebdomadaire. Le chef de l'Etat aurait en outre tenté de faire entrer au gouvernement des personnalités de gauche, pour donner un signal et recentrer son image, mais visiblement sans plus de succès. Réponse lorsque le nouveau casting gouvernemental aura été officialisé. Prochainement?

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.