Remaniement: Mahjoubi promu, Griveaux promis (à Paris)?

Remaniement: Mahjoubi promu, Griveaux promis (à Paris)?

Publié le :

Mardi 16 Octobre 2018 - 17:04

Mise à jour :

Mardi 16 Octobre 2018 - 17:10
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :
-A +A

Au milieu des nombreux changements au gouvernement officialisés par le remaniement de ce mardi, la promotion de Mounir Mahjoubi. L'ancien secrétaire d'Etat au Numérique passe ainsi d'une sous-section du business hexagonal, à un poste lui donnant prise sur l'ensemble de l'économie française. De quoi l'empêcher de se lancer dans la course à la mairie de Paris au profit de Benjamin Griveaux?

Le remaniement (enfin) officialisé, la politique peut reprendre ses droits. Au milieu des nombreux changements dont regorge ce nouveau casting gouvernemental, et outre l'élargissement de la majorité présidentielle qu'il représente, se cache une autre donnée, potentiellement lourde de sens pour l'avenir.

Avec un total de quatre départs, huit arrivées et sept changements d'affectation, le remaniement acté ce mardi par un simple communiqué est ainsi un remodelage en profondeur de l'équipe d'Edouard Philippe. Emmanuel Macron et son Premier ministre y ont notamment fait la part belle aux alliés de LREM que sont le MoDem et "Agir, la droite constructible" avec l'entrée de Marc Fesneau et Franck Riester au rang de ministres (Agriculture et Alimentation pour le premier, Culture pour le pour le second) et la promotion de Jacqueline Gourault , une proche de François Bayrou, qui passe d'un secrétariat d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur au ministère de la cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales.

 Lire- Nouveau gouvernement: plutôt qu'un remaniement, Macron tente un élargissement

Les proches du président ont également été récompensés. Christophe Castaner est nommé à l'Intérieur, lui qui avait, dit-on, menacé de démissionner s'il n'héritait pas de Beauvau. Julien Denormandie est nommé ministre, Marlène Schiappa voit son périmètre élargi tout comme la superstar Jean-Michel Blanquer ou encore Mounir Mahjoubi.

Ce dernier passe ainsi d'un secrétariat d'Etat au Numérique (certes important dans la "start-up nation", mais néanmoins assez restreint), à un secrétariat d'Etat stratégique auprès du ministre de l'Economie et des Finances (Bruno Le Maire) et de celui de l'Action et des Comptes publiques (Gérald Darmanin). D'une sous-section du business hexagonal, le jeune (34 ans) Mounir Mahjoubi passe ainsi à une vue d'ensemble de l'économie française.

Une promotion qui est regardée avec délectation, du côté de l'entourage de Benjamin Griveaux. Le porte-parole du gouvernement est aussi en compétition avec Mounir Mahjoubi pour l'investiture à Paris en vue des prochaines municipales.

Après une telle promotion, Mahjoubi pourra-t-il tout plaquer pour courir la mairie de Paris? "Je vois dans cette question une grande lucidité" répond à France-Soir, avec un sourire gourmand, un proche de Benjamin Griveaux. Quant à savoir comment cette annonce a été reçue par les intéressés, pas de réponse...

Lire aussi:

Nouveau remaniement ministériel: composition du gouvernement, liste des entrants et sortants

En plein remaniement, des perquisitions menées chez Mélenchon qui crie à l'opération "politique"

Mounir Mahjoubi avait lancé une marche officieuse vers l'investiture LREM à Paris pour les municipales 2020.


Commentaires

-