Résultat législatives 2017: les chiffres les plus marquants de ce deuxième tour

Résultat législatives 2017: les chiffres les plus marquants de ce deuxième tour

Publié le :

Lundi 19 Juin 2017 - 11:39

Mise à jour :

Lundi 19 Juin 2017 - 12:01
Les candidats de La République en marche (LREM) ont nettement remporté ce second tour... mais avec moins d'écart qu'annoncé. Le scrutin de dimanche a d'ailleurs livré quelques résultats inattendus.
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

RESULTATS - Sans surprise, mais avec moins d'ampleur que prévu, La République en marche (LREM) a très largement remporté le second tour des élections législatives ce dimanche 18. C'est maintenant une Assemblée nationale très nettement dominée par le mouvement du président de la République qui s'apprête à occuper le Palais Bourbon et qui devrait accorder sa confiance à l'équipe d'Edouard Philippe lors d'un vote solennel le 4 juillet prochain.

Pourtant, si l'issue faisait peu de doutes, quelques chiffres et plusieurs coups de théâtres sont à retenir.

57,4%

C'est le niveau de l'abstention pour ce second tour des législatives. La barre des 50% avait déjà été franchie pour le premier tour. Elle s'est encore aggravée pour le second. Elle atteint même des proportions considérables dans certaines circonscriptions. Chez les Français établis à l'étranger, elle grimpe ainsi jusqu'à…88%. Sur le territoire hexagonale, c’est la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône qui enregistre le plus fort taux d’abstention avec 72,36 % (le candidat LREM Saïd Ahamada l'a emporté face au FN). Si le record d'abstention pour une législative a été battu, le plus fort taux d'abstention pour une élection sous la Ve République reste détenu par le réferendum sur le quinquennat en 2000 (69,8%). Pour un scrutin électif, le vote ayant le moins mobilisé a été celui des élections européennes de 2009 (59,37%).

23 ans

Pour la deuxième élection législative consécutive, c'est le Front national qui décroche la "palme" du député le plus jeune de France. Ludovic Pajot, 24 ans, a été élu dans la 10e circonscription du Pas-de-Calais. La plus jeune députée de l'ancienne Assemblée nationale était Marion Maréchal-Le Pen (22 ans), qui ne s'est pas représentée. Le doyen de l'Assemblée sera l'élu LR Bernard Brochand, 79 ans, qui présidera, comme le veut le protocole, la séance inaugurale.

424

C'est le nombre, sur 577 députés, d'élus de l'Assemblée nationale qui vont effectuer leur premier mandat. Même si certaines figures connues (comme Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon) vont découvrir aussi le Palais Bourbon, ce chiffre marque le grand renouveau de la classe politique, au moins au niveau des visages. Tous les députés de la France Insoumise seront des novices, ainsi que 91% des députés LREM.

20

C'est le nombre d'anciens ministres du quinquennat de François Hollande qui ont été battus lors de ces élections (15 au premier tour, 5 au second). Seuls huit seront présents au Palais Bourbon (dont Annick Girardin, du moins via son suppléant, qui est la seule à être toujours ministre).

472

C'est le record absolu du nombre de députés obtenus par la plus large majorité dans l'histoire de la Ve République. C'était la droite (une alliance du RPR, de l'UDF et des divers droite) qui l'avait obtenu en 1993. De quoi relativiser la victoire de l'alliance LREM-MoDem qui, si son succès est incontestable (350 députés), est en réalité loin du record.

La grande nouveauté de cette nouvelle Assemblée: le nombre de premiers mandats.


Commentaires

-