Résultats législatives: déroute pour les anciens ministres de François Hollande

Résultats législatives: déroute pour les anciens ministres de François Hollande

Publié le :

Lundi 12 Juin 2017 - 16:13

Mise à jour :

Lundi 12 Juin 2017 - 17:37
© Philippe Lopez / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au lendemain du premier tour des élections législatives, La République en Marche est promise à plus de 400 sièges au sein de l’hémicycle. De son côte le PS et le gouvernement sortant ont bien du mal à rester présent à l’Assemblée nationale. Benoît Hamon, Cécile Duflot, Emmanuelle Cosse ou encore Aurélie Filippetti… ont été éliminés dès le premier tour.

Après la déroute du Parti socialiste à l'élection présidentielle, les législatives suivent la lancée. Alors que la République en Marche devrait obtenir entre 415 et 455 sièges à l'Assemblée nationale, le PS, lui, devrait n'en obtenir qu'entre 20 et 30 en comptant les places obtenues via son alliance avec le PRG, DVG, et EELV, selon les projections Ipsos. Une tendance qui se confirme au lendemain du premier tour de l'élection qui a vu de nombreux ministres et secrétaire d'Etat de François Hollande être éliminés dès le premier tour. 

 > Benoît Hamon:

Le candidat PS à l’élection présidentielle et ancien ministre de l’Education nationale Benoît Hamon, qui était candidat dans la 11e circonscription des Yvelines a été éliminé dès le premier tour. Avec 22,59% des voix, il est arrivé derrière la candidate LREM Nadia Haï (32,98%) et le candidat LR Jean-Michel Fourgous (23,09%).

 > Cécile Duflot: 

L’ex-ministre du Logement, Cécile Duflot était candidate dans la 6e circonscription de Paris. L’ancienne patrone d’EELV a été éliminée avec 14,69% des voix, derrière le candidat Pierre Person (LREM) qui a recueilli 39,42% des suffrages exprimés et la candidate Danielle Simonnet (FI) qui se qualifie au second tour avec 18,83%.

 > Aurélie Filipetti:

La député sortante ne remportera pas sa circonscription cette année. L’ex-ministre de la Culture a été battue dès le premier tour (11,80%) par le candidat Belkhier Belhaddad de LREM (28%) et la candidate du FN Laurence Burg (18,30%) dans la 1e circonscription de Moselle. 

 > Emmanuelle Cosse:

Candidate dans la 3e circonscription de la Seine-Saint-Denis, Emmanuelle Cosse est arrivée 5e dans sa circonscription. L’ancienne ministre du Logement a été battue par Patrice Anato de LREM (39,68%), Dominique Delaunay de FI (14,98%), le candidat LR Zartoshte Bakhtiari (12,25%) et le frontiste Patrice Vella (9,63%).

 > Matthias Fekl:

Le ministre de l’Intérieur par intérim et député sortant Mathias Fekl n’ira pas nonplus au second tour (17%). Il a été devancé par La République en Marche (28,39%) et le Front National (20,32%). 

 > Christian Eckbert:

L’ancien secrétaire d’Etat au Budget a été éliminé dans la 3e circonscription de Meurthe-et-Moselle. Le candidat LREM a recueilli 32,23% des suffrages devant celui de la France insoumise (15,91%) tandis que Christian Eckbert n’a fait que 9,49%.

 > Kader Arif: 

Battu largement dans la 10e circonscription de Haute-Garonne avec 7,82% des voix, l’ancien secrétaire d’Etat socialiste arrive donc 5e derrière les candidats Sébastien Nadot de LREM, Monique Fabre de FI, Arnaud Lafon de LR et Mathieu Lachuries du FN.

 > Christophe Sirugue: 

Député sortant de la 5e circonscription de Saône-et-Loire. Christophe Sirugue, le secrétaire d’Etat à l’Industrie et secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation arrive 3e avec 15,63% des voix derrière la République en marche (30,09%) et Les Républicains (19,66%).

 > Martine Pinville: 

L’ex-secrétaire d’Etat au commerce a également été eliminée. La députée socialiste sortante de la 1ère circonscription de Charente, qui avait été élue avec 50,1% des voix en 2012, a été battue par Thomas Mesnier (LREM) et Martine Boutin (FI). 

 > Ségolène Neuville:

Ancienne secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées de 2014 à 2017 et députée socialiste sortante. Ségolène Neuville perd sa place dans la 3e circonscription des Pyrénées-Orientales qui va être attribuée à la "marcheuse" Laurence Gayte (15,7%) ou à la frontiste Sandrine Dogor (19,3%). 

 > Pascale Boistard:

Dans la première circonscription de la Somme, l’ex-secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées n’ira pas nonplus au second tour. Il a été battu par les candidats Nicolas Dumont de LREM (34,13%), François Ruffin de FI (24,32%), Franck De Lapersonne du FN (15,94%), et Stéphane Decayeux de LR (13,38%).

 > François Lamy:

Député sortant de la 6e circonscription de l’Essonne et ancien ministre délégué à la Ville, François Lamy (9,14%) arrive loin derrière ses concurrents Christophe Itier de LREM (32,61%), Adrien Quatennens de FI (19,38%), Nicolas Lebas de l'UDI (13,8) et Eric Dillies du FN (10,91) dans la 1e circonscription du Nord. 

Comme de nombreux socialistes, les personnages du gouvernement sortant n'ont pas été épargné par la défaire du parti aux élections.


Commentaires

-