NKM agressée et hospitalisée: soutien unanime de toute la classe politique à la candidate LR

NKM agressée et hospitalisée: soutien unanime de toute la classe politique à la candidate LR

Publié le :

Jeudi 15 Juin 2017 - 13:13

Mise à jour :

Jeudi 15 Juin 2017 - 13:23
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En ballotage au second tour face au candidat République en Marche de la 2e circonscription de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet était ce jeudi matin en campagne sur un marché. Elle s'est fait agresser alors qu'elle distribuait des tracts. Elle a dû être hospitalisée. Toute la classe politique lui a apporté son soutien. Le Premier ministre lui a rendu visite.

Nathalie Kosciusko-Morizet a été agressée ce jeudi 15 à Paris alors qu'elle faisait campagne pour les législatives dans la 2e circonscription de la capitale. En ballotage défavorable (elle a obtenu 18,13% des suffrages) face à Gilles Legendre (République en Marche) pour le second tour, dimanche 18, la candidate LR a fait un malaise après qu'un passant lui ait arraché des tracts des mains, la déséquilibrant jusqu'à la faire tomber. Il aurait également tenté de la frapper au visage, en l'insultant de "bobo de merde"… avant de prendre la fuite et de s'infiltrer dans la bouche de métro la plus proche.

NKM a ensuite été inconsciente plusieurs minutes. Les secours sont rapidement intervenus et la candidate aux législatives a dû être hospitalisée à l'hôpital Cochin.

Cette agression a provoqué un énorme tollé sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes étant scandalisés par le geste du fuyard, et par les propos de certains qui en ont profité pour insulter la candidate LR.

Du côté de la classe politique, la réaction a été unanime. Plusieurs hommes et femmes politiques, engagés dans les législatives ou non, adversaires ou membres de son parti, lui ont apporté leur soutien.

Le Premier ministre Edouard Philippe lui a pour sa part rendu visite à l'hôpital.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour violences volontaires. C'est le 3e district de la police judiciaire de la capitale qui va s'attacher à retrouver l'agresseur de Nathalie Kosciusko-Morizet.

NKM a été hospitalisée à l'hôpital Cochin après son agression.


Commentaires

-