Résultats législatives: trop de députés pour Emmanuel Macron qui craint "le foutoir"

Résultats législatives: trop de députés pour Emmanuel Macron qui craint "le foutoir"

Publié le :

Mercredi 07 Juin 2017 - 13:33

Mise à jour :

Mercredi 07 Juin 2017 - 14:03
© Kamil Zihnioglu / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron pronostique plus de 400 députés à l'Assemblée pour la République en Marche, selon "le Canard Enchaîné". Très confiant pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains, le président redoute même d'avoir "trop" de députés.

Alors que les élections législatives approchent à grands pas, le président de la République, conforté par les sondages, est plus qu'optimiste. "Nous allons avoir beaucoup d'élus, presque trop, plus de 400", aurait-il confié à ses conseillers, selon le Canard Enchainé, avant d'ajouter: "Il va falloir les encadrer de près pour éviter le foutoir".

De plus, 34% des candidats investis par la République en Marche n'ont aucune expérience politique, comme le révèle Le Monde dans son enquête sur les investitures En Marche!. Le nombre de députés novices pourraient poser des problèmes d'organisation au sein de l'hémicycle. Cette place accordée à la société civile, longtemps vantée par Emmanuel Macron et ses soutiens, pourrait en réalité s'avérer difficilement gérable si le candidat obtient entre 385 et 415 députés (sur 577) à l'Assemblée Nationale, comme l'indique le sondage Ipsos Sopra Steria Game changers publié mardi 6.

Autre facteur d'inquiétude pour la République en Marche? L'origine de ces potentiels députés."Des dizaines de députés pourraient poser problème, ne serait-ce que par leurs activités de conseil", selon les propos de Jean-Paul Delevoye, patron de la Commission nationale d'investiture de LREM, rapportés par l'Express. Avec la loi de moralisation de la vie publique présentée par François Bayrou, les situations des 71 candidats qui exercent des activités de conseil seront passées au peigne fin. "Il va falloir surveiller tout ça", a assuré Jean-Paul Delevoye.

Du côté des opposants, on redoute une telle victoire du Macronisme. Le Parti socialiste s'attend à obtenir entre 25 et 35 sièges, toujours selon le même sondage. Chez les Républicains, on stresse. "On va prendre une très grosse dérouillée, je suis comme les taulards, je compte les jours avant la quille", aurait déclaré François Baroin, selon le Canard Enchainé. 

Emmanuel Macron, confiant, pronostique plus de 400 députés LREM au sein de la prochaine assemblée.

Commentaires

-