Rien ne va plus entre François Hollande et Emmanuel Macron qui se méfie du personnel de l'Elysée laissé par son prédécesseur

Rien ne va plus entre François Hollande et Emmanuel Macron qui se méfie du personnel de l'Elysée laissé par son prédécesseur

Publié le :

Mercredi 04 Octobre 2017 - 13:35

Mise à jour :

Mercredi 04 Octobre 2017 - 13:41
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron et François Hollande seraient brouillés pour de bon. L'actuel chef de l'Etat n'aurait pas apprécié les récentes sorties médiatiques de son prédécesseur. Il se méfierait en outre du personnel élyséen dont il a hérité.

François Hollande ne sera pas resté longtemps en retrait de la vie politique depuis l'élection d'Emmanuel Macron au poste de président de la République. Et cette attitude a le dont de profondément énervé ce dernier comme le souligne ce mercredi 4 le journal L'Opinion.

D'après l'article les relations entre les deux hommes sont particulièrement tendues depuis que l'ancien chef de l'Etat a exhorté le nouvel exécutif à "ne pas demander aux Français des sacrifices qui ne sont pas utiles". Une petite phrase lancée quelques jours seulement avant la présentation des ordonnances sur la réforme du Code du travail.

Preuve du froid entre les deux hommes, ces dernières semaines, le nouveau chef de l'État a rendu visite à ses prédécesseurs mais a "superbement ignoré François Hollande", note le quotidien. "Emmanuel Macron a rendu visite à Giscard, Chirac et Sarkozy parce que ce sont d'anciens présidents qui se comportent comme tels", a confié un conseiller de Macron qui précise que "Hollande n'a pas la tenue d'un ancien président: il se comporte comme un homme politique, il fait de la politique matin, midi et soir, il ne sait d’ailleurs faire que cela" Et d'ajouter: "Il n'y a donc aucune raison qu'Emmanuel rende hommage à sa qualité d'ancien président ou lui fasse l'honneur d’une visite".

Selon l’Opinion et RTL, Emmanuel Macron se méfierait en outre du personnel élyséen dont il a hérité de François Hollande. Particulièrement en cause, l'affaire des frais de maquillage du président de la République (plus de 26.000) qui aurait pu être l'objet d'une fuite. Le président de la République aurait par la suite "diligenté une enquête en interne" pour savoir d’où celle-ci provenait.

François Hollande a demandé à son successeur à l'Elysée Emmanuel Macron d'éviter "des sacrifices pas utiles" en matière sociale.


Commentaires

-