Robert Bourgi raconte son "complot" pour "niquer" François Fillon (vidéo)

Robert Bourgi raconte son "complot" pour "niquer" François Fillon (vidéo)

Publié le :

Lundi 29 Janvier 2018 - 13:02

Mise à jour :

Lundi 29 Janvier 2018 - 13:13
L'avocat Robert Bourgi, l'homme qui a offert de luxueux costumes à François Fillon, a expliqué ce lundi comment il avait procédé pour "tuer" le candidat à la présidentielle. Le cadeau, qui fera la polémique, était en effet un piège visant à le faire tomber.
© JOHANNA LEGUERRE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une "vengeance" dont il semble plutôt fier. Robert Bourgi s'est exprimé ce lundi 29 au matin sur son "complot" contre François Fillon. En plein PenelopeGate, le JDD révélait que l'avocat avait offert des costumes luxueux au candidat en février 2017.

Ce don de pas moins de 13.000 euros donnait le "coup de grâce" à un François Fillon déjà empêtré dans les affaires. Robert Bourgi, qui a dit sur BFMTV savoir que le candidat était "accro à l'argent", voulait faire tomber celui qui aurait pu devenir président de la République.

A voir aussi: François Fillon, l'histoire d'un naufrage disséquée par deux documentaires

"J'ai décidé de le tuer pour diverses raisons", a expliqué le proche de Nicolas Sarkozy. "D'abord, parce qu'il a violé toutes les règles de l'amitié à mon endroit. J'ai toujours été correct, toujours été fidèle, j'ai toujours défendu la position de Fillon auprès de Nicolas (Sarkozy) dans le but justement de les réunir un jour ou l'autre. Deux: la mise en examen du général de Gaulle ça je l'ai pas supporté (…). Trois, il passait son temps à démolir Nicolas Sarkozy, ça je ne le supporte pas. Et quatre je le savais accro à l'argent et on ne pouvait pas laisser faire cela. Parce que tôt ou tard, celui qui aurait pu diriger la France aurait eu de sérieux problèmes", a énuméré l'avocat.

Il a ainsi expliqué que pendant des mois, François Fillon avait refusé de répondre à ses appels, messages et autres demandes de rendez-vous. Même après l'offre des costumes, le candidat n'a semble-t-il pas remercié son "généreux" donateur.

Face à Jean-Jacques Bourdin il a donc expliqué que le jour du premier article du Canard Enchaîné, il avait "déjà conçu le projet, que j'ai réalisé, de niquer François Fillon". Il a aussi assuré qu'il n'avait pas été surpris par les accusations du palmipède: "je savais que l'homme avait des relations étranges avec l'argent".

Enfin, il est aussi revenu sur Nicolas Sarkozy. L'ancien président était selon lui au courant qu'il fomentait un "complot" contre le candidat des Républicains, bien qu'il n'ait jamais eu connaissance de la manière dont Robert Bourgi voulait procéder.

Le prédécesseur de François Hollande lui aurait alors dit:"est-ce que tu imagines les conséquences de ce que tu vas faire? J’ai en mémoire ce que tu as déclenché en septembre 2011 lors de l’affaire de l’argent distribué à Villepin et Chirac".

A lire aussi: L'avocat Robert Bourgi reconnaît avoir offert des costumes de luxe à François Fillon

Robert Bourgi a finalement dévoilé ce don embarrassant à son "ami" Laurent Valguié, journaliste au JDD, preuves à l'appui.

Aujourd'hui, Robert Bourgi parle sans tabou de ce plan qui a contribué à faire tomber François Fillon. L'ancien sénateur s'est quant à lui retiré de la vie politique après l'élection présidentielle et sa défaite au premier tour.

Robert Bourgi a lui même averti la presse de son "généreux" don de costumes de luxe à François Fillon.


Commentaires

-