Ruffin rémunéré au Smic à l'Assemblée: "il a d'autres sources de revenus" précise Corbière

Ruffin rémunéré au Smic à l'Assemblée: "il a d'autres sources de revenus" précise Corbière

Publié le :

Lundi 26 Juin 2017 - 12:19

Mise à jour :

Lundi 26 Juin 2017 - 12:42
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alexis Corbière, député France insoumise de la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis, ne se paiera pas au Smic, au contraire des son collègue de la Somme François Ruffin. Il a d'ailleurs précisé que ce dernier "avait d'autres sources de revenu".

Alexis Corbière a estimé que la volonté de se rémunérer au Smic avec son indemnité parlementaire de son collègue député de la France insoumise François Ruffin était un "bel exemple". Il a néanmoins précisé sur RTL ce lundi 26 que le rédacteur en chef du journal satirique Fakir "a d'autres sources de revenus" et que par conséquent, il "ne vivra pas au Smic"

Promesse de campagne, le député de la 1re circonscription de la Somme a assuré le 19 juin dernier qu’il se paierait au Smic s’il était élu, réservant le reste de ses revenus "à des œuvres". A propos de la réserve parlementaire, que le projet de loi de moralisation de la vie publique prévoit de supprimer, il a prévenu que si elle était conservée, il la ferait "gérer par un jury populaire tiré au sort".

"Moi je n'ai pas de patrimoine, je n'ai aucune famille qui a de l'argent, je ne possède rien à part un vélo. Je suis dans une situation comme beaucoup de gens. (...) Je ne m'enrichirai certainement pas mais j'aurai des conditions de travail qui me permettront d'avancer comme parlementaire", a souligné de son côté le député de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière. Et d'ajouter: "il faut que chacun soit dans une réalité qui fait qu'il ne voit pas ses conditions de rémunération baisser et je ne crois pas que ce soit le cas de François Ruffin".

Le bras droit de Jean-Luc Mélenchon a profité de son passage sur la radio pour lancer une pique à l'exécutif. Invité à réagir sur la réunion du Congrès par Emmanuel Macron à Versailles le 3 juillet, soit avant discours de politique générale de d'Edouard Philippe à l'Assemblée, il y a vu une limite du système institutionnel: "On est en pleine Ve République. Qui est M. Édouard Philippe en vérité? C'est un illustre inconnu désigné par un président et qui a peu de marge de manœuvre. J'espère ne pas trop lui manquer de respect en disant ça".

"Moi je n'ai pas de patrimoine, je n'ai aucune famille qui a de l'argent, je ne possède rien à part un vélo", a souligné Alexis Corbière.

Commentaires

-