Salaires des patrons: Le Guen confirme que le gouvernement souhaite légiférer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Salaires des patrons: Le Guen confirme que le gouvernement souhaite légiférer

Publié le 20/05/2016 à 09:56 - Mise à jour à 10:08
©Dominique Faget/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Mardi, François Hollande a menacé les organisations patronales, au nom de "l'exigence morale", d'une modification de la loi si "rien ne se fait" au sujet de la rémunération des dirigeants d'entreprises. Une volonté confirmée ce vendredi par Jean-Marie Le Guen.

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, a confirmé ce vendredi 20 l'intention du gouvernement de légiférer sur le salaire des grands patrons, malgré l'avis défavorable du ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

"Quand le président de la République et le Premier ministre s'expriment et que les parlementaires, très majoritairement, vont dans ce sens, les choses se feront", a affirmé M. Le Guen sur LCI.

Quid de M. Macron, qui a estimé jeudi que la loi n'était "pas la bonne méthode" ? "C'est son problème". "La politique du gouvernement est celle qui a été énoncée par le président de la République et par le Premier ministre", a répondu le secrétaire d'Etat, proche du chef du gouvernement.

Les députés ont décidé en commission des Affaires sociales que les votes des assemblées générales d'actionnaires sur les rémunérations des dirigeants d'entreprises seraient contraignants, adoptant un amendement de l'élu Front de gauche Gaby Charroux. Un amendement similaire sera déposé par le rapporteur PS du projet de loi sur la transparence de la vie économique, que le ministre des Finances Michel Sapin a promis de soutenir.

De leur côté, 40 personnalités - responsables politiques, syndicaux et intellectuels - ont lancé un appel dans Libération pour demander au gouvernement de légiférer.

Le débat est reparti autour du salaire du patron de Renault, Carlos Ghosn: le conseil d'administration de la marque au losange est passé début mai outre le vote consultatif des actionnaires, dont l'État détenteur de 20% de l'ex-régie nationale, qui s'étaient prononcés à 54,12% contre sa rémunération de 7,251 millions d'euros au titre de PDG du constructeur français.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Jean-Marie Le Guen a confirmé ce vendredi 20 l'intention du gouvernement de légiférer sur le salaire des grands patrons.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-