Sarkozy dit "non" au paquet neutre car il craint la "bouteille de vin neutre"

Sarkozy dit "non" au paquet neutre car il craint la "bouteille de vin neutre"

Publié le :

Jeudi 04 Février 2016 - 17:35

Mise à jour :

Jeudi 04 Février 2016 - 17:40
©Patrick Hertzog/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'instauration du paquet de cigarettes neutre serait la porte ouverte à la bouteille de vin ou la boîte de fromage neutres, a estimé Nicolas Sarkozy mercredi. Dénonçant les "intégristes" porteur de ce projet qui provoquerait la fin "de notre identité (...) de nos terroirs", le patron de LR s'est attiré les foudres de Marisol Touraine. "Que je sache, ce n'est pas un produit du terroir un paquet de cigarettes", a ainsi balayé la ministre de la Santé rappelant que le tabac tue 80.000 Français par an.

Ce serait un peu le début de la fin. Nicolas Sarkozy a dénoncé la "bêtise" et la "démagogie" que seraient l'instauration du paquet de cigarettes neutre, l'une des mesures phares de la loi santé, lors d'une réunion consacrée à la ruralité, mercredi 3 au siège parisien de LR. Le rapport? "Si nous acceptons le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre et s'en sera fini de nos appellations", a-t-il assuré.

"J'en ai entendu des bêtises dans ma vie. Des démagogies, j'en ai vu. Mais alors l'affaire du paquet neutre, elle est tout à fait liée à la journée qui nous occupe mes chers amis", a ainsi attaqué le patron de LR face aux militants réunis pour cette réunion dédiée aux problématiques liées à la ruralité. "Parce que si nous acceptons le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre", a-t-il expliqué. Puis de prédire: "s'en sera fini de nos appellations, et s'en sera fini de nos terroirs, et s'en sera fini de la défense de notre savoir-faire!".

Dénonçant pêle-mêle les "intégristes" qui demanderaient, selon lui, la bouteille de vin et les boîtes de fromage neutres et le "président normal" -synonyme selon lui de "neutre"- Nicolas Sarkozy a estimé que la lutte contre le paquet neutre est "une bataille plus importante qu'on ne l'imagine". "C'est la bataille de notre identité, c'est la bataille de notre histoire, c'est la bataille de nos terroirs", a-t-il déclaré, reprenant des thèmes chers à une partie des électorats rural et paysan de plus en plus séduits par le FN et qu'il tente de reconquérir.

Des déclarations qui ont fait bondir Marisol Touraine. "Que je sache, ce n'est pas un produit du terroir un paquet de cigarettes, ça ne fait pas partie de l'art de vivre et de la production de nos savoir-faire. (...) Cela fait 80.000 morts par an, et traiter ça à coup de petites phrases, de petites blagues, qui sont tout simplement indignes, alors qu'il y a dans notre pays trois millions de femmes et d'hommes qui sont ou ont été malades du cancer", a ainsi répondu la ministre de la Santé, qui a porté le projet de loi instaurant le paquet neutre, ce jeudi matin sur i>Télé. Puis de conclure: "ce n'est pas en allant sur les estrades en essayant de glaner des voix dans la perspective de la primaire que l'on apparaît porteur de responsabilités en matière de santé publique".

 

Lutter contre le paquet neutre "c'est la bataille de notre identité, c'est la bataille de notre histoire, c'est la bataille de nos terroirs", a déclaré Nicolas Sarkozy.


Commentaires

-