Schiltigheim: des croix gammées et le sigle GUD tagués sur le domicile d'une élue

Schiltigheim: des croix gammées et le sigle GUD tagués sur le domicile d'une élue

Publié le 29/04/2019 à 12:40 - Mise à jour à 12:45
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Des tags insultants, des croix gammées et le sigle GUD ont été tagués sur la façade de la maison de Danielle Diligent, vice-présidente du conseil départemental du Bas-Rhin, à Schiltigheim dans la nuit de dimanche 28 à ce lundi 29.

 

Nouvelle illustration de la montée des actes racistes et antisémites en France. Des croix gammées, le sigle GUD (Groupe Union Défense, un syndicat d'étudiants d'extrême droite) et des insultes ont été tagués au feutre noir dans la nuit de dimanche à ce lundi sur la façade sur une maison de Schilitigheim, près de Strasbourg, appartenant à Danielle Diligent, vice-présidente du conseil départemental du Bas-Rhin

"Le maire de Strasbourg Roland Ries, l’adjointe au maire Pernelle Richardot, 1ere secrétaire du Parti socialiste du Bas-Rhin et candidate aux européennes sur la liste Place publique, ainsi que le président de l’université de Strasbourg Michel Deneken" étaient visées par des messages insultants selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace. L'inscription "migrants raus" (migrants dehors) avait également été inscrite sur la façade de la maison. Danielle Diligent a déclaré au quotidien qu'elle avait porté plainte. "Les politiques sont vraiment devenus des cibles. Je suis énervée, car on ne trouve pas les coupables, cela me fâche", a-t-elle expliqué.

Lire aussi - La permanence du député Bruno Studer (LREM) dégradée par des tags racistes et antisémites (photo)

"C’est avec colère et effroi que nous avons appris ce matin qu'un acte de vandalisme inqualifiable à caractère antisémite a été perpétré sur les façades du domicile de la vice-présidente au conseil départemental Danielle Diligent, à Schiltigheim. Cet acte sinistre n’est pas une première, en novembre le centre Saint Charles avait déjà été victime de ces comportements odieux, en janvier, la permanence du député avait connu pareil sort. C’est inacceptable et intolérable. Je demande à la justice et la police la plus grande fermeté, ça ne peut pas continuer ainsi", a fait savoir la maire de la commune Danielle Dambach. Et d'ajouter: "Nous condamnons avec force ces actes de violences, le racisme, l’antisémitisme. Ils n’ont pas leur place dans la République".

En janvier dernier, la même mésaventure avait touché la permanence du député Bruno Studer, également à Schiltigheim. Inscrits à la bombe de peinture, les tags homophobes, racistes et antisémites visant Emmanuel Macron et la République en Marche. Des croix celtiques, un des symboles les plus utilisés par les groupes d'extrême droite à travers le monde, ont également été tracés sur la façade de la maison de l'élu.

Voir:

Alsace: écrits antisémites devant une école et croix gammées sur une ancienne synagogue

Versailles: l'interpellé dessinait des croix gammées dans le RER (photos)

Champagne-au-Mont-d'Or: des croix gammées et des tags antisémites découverts dans le cimetière

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Des tags insultants, des croix gammées et le sigle GUD ont été tagués sur la façade de la maison de Danielle Diligent.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-