Sondage: Emmanuel Macron monte mais divise, Mélenchon plonge, Wauquiez à la traîne

Sondage: Emmanuel Macron monte mais divise, Mélenchon plonge, Wauquiez à la traîne

Publié le :

Vendredi 05 Janvier 2018 - 16:32

Mise à jour :

Vendredi 05 Janvier 2018 - 16:52
© PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon le baromètre Elabe publié jeudi, Emmanuel Macron bénéficie d'un niveau de confiance en hausse, mais les ouvriers et sympathisants de gauche ont un avis nettement moins favorable. Jean-Luc Mélenchon poursuit sa dégringolade tandis que Laurent Wauquiez reste à la traîne.

Les sondages continuent d'être favorables en janvier à Emmanuel Macron pour le deuxième mois consécutif, selon le baromètre Elabe pour Les Echos et Radio classique (source). Le président de la République peut également se réjouir de voir ses opposants perdre du terrain, mais est encore loin de faire l'unanimité.

Emmanuel Macron gagne deux points d'opinion favorable, comme le mois précédent, et monte à 42%, soit 7 points de plus que François Hollande à la même période. La part de Français ne lui faisant pas confiance tombe à 50% (8% ne se prononcent pas).

Lire aussi: Macron et Philippe inversent leur côte de popularité selon un sondage

Toutefois, il est loin de séduire autant parmi les différentes sensibilités politiques et classes sociales. Il obtient ainsi la confiance des cadres, professions intellectuelles "supérieures" ou électeurs de François Fillon à la présidentielle à 52%. Les ouvriers ne sont que 29% à croire en lui, 26% parmi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon.

Le leader de la France insoumise prend l'eau et semble s'éloigner de plus en plus du statu de premier opposant. S'il reste à un niveau honorable de 23% d'opinion positive (sixième personnalité préférée des Français en dehors du couple Macron/Philippe), il perd huit nouveaux points. Une baisse qui se fait même sentir parmi les sympathisant de gauche (-9 points) qui ne le soutiennent plus qu'à 54%.

Laurent Wauquiez qui espérait prendre sa place avec son élection à la tête du parti Les Républicains perd également du terrain, à 16% d'opinons positives (-3 points) et une baisse de sept points au sein même des sympathisants de droite. Il se retrouve derrière Alain Juppé et François Barouin qui se sont pourtant mis en retrait de la politique "politicienne".

Marine Le Pen perd également 3 points à 19% d'opinion favorable et arrive en 12ème position de ce classement qui conserve Nicolas Hulot à sa tête (41%), devant Alain Juppé (37%) et Jean-Yves Le Drian (32%).

En janvier, 42% des Français ont confiance en Emmanuel Macron, Mélenchon et Wuaquiez baissent dans les sondages.

Commentaires

-