Sondage: les Français pessimistes sur l'avenir économique

Sondage: les Français pessimistes sur l'avenir économique

Publié le :

Vendredi 19 Décembre 2014 - 19:55

Mise à jour :

Dimanche 21 Décembre 2014 - 10:01
Les Français ne croient pas à une amélioration de l'économie française d'ici un an, et pas beaucoup plus d'ici la fin du mandat de François Hollande. C'est ce qui ressort d'un sondage BVA-Orange publié ce vendredi.
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Il y a les chiffres de l'économie et il y a le moral des troupes. Malgré des prévisions plutôt rassurantes de l'Insee, publiée jeudi 18, et qui affiche une croissance qui pourrait atteindre 1% l'année prochaine, les Français continuent de croire en majorité que la situation va s'aggraver.

Selon un sondage BVA-Orange publié ce vendredi, plus de deux tiers d'entre eux (68%) pensent que la situation économique va s'aggraver d'ici fin 2015 alors que seulement 30% croient en une amélioration. Les chiffres sont pratiquement les mêmes (64% de pessimistes et 31% d'optimistes) si l'on prend comme référence la fin du mandat de François Hollande en 2017. Cela malgré la légère hausse de sa cote de popularité et de celle de Manuel Valls.

Le pessimisme des Français semblent cependant largement lié à leurs convictions politiques. En effet ils sont beaucoup plus nombreux à ne pas croire à une embellie économique parmi les opposants à François Hollande. Les sympathisants de l'UMP sont 89% à penser que l'économie va se dégrader d'ici un an comme d'ici 2017. Les proches du FN sont pessimistes à 98% pour 2015 et à 92% d'ici la fin du mandat de François Hollande. Au contraire, les sympathisants socialistes sont optimistes à plus de 75% dans les deux cas.

Autre enseignement de ce sondage, ce sont les catégories socioprofessionnelles les plus défavorisées qui sont les plus pessimistes (81%).

Un pessimisme que l'étude attribue aux "nombreuses promesses d'améliorations économiques non tenues. (…) Seule une baisse visible et durable du taux de chômage pourrait sans doute changer leur vision sombre de l'avenir". François Hollande le sait, lui qui avait déclaré à mi-mandat que s'il n'avait pas fait baisser le chômage en 2017 "les Français seraient implacables et ils auraient raison".

 

Sondage réalisé en ligne entre le 17 et le 18 décembre 2014 sur 1.230 personnes majeures selon la méthode des quotas.

 

Si les sympathisants socialistes croient que l'éxécutif peut améliorer la situation économique, la majorité des Français reste pessimiste.


Commentaires

-