Sophie Montel, candidate FN dans le Doubs: "le principal défaut de mon adversaire est d'être socialiste"

Sophie Montel, candidate FN dans le Doubs: "le principal défaut de mon adversaire est d'être socialiste"

Publié le :

Mardi 03 Février 2015 - 08:50

Mise à jour :

Mardi 03 Février 2015 - 09:45
©Alain Robert/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Sophie Montel était ce matin l'invitée d'Europe-1. La candidate FN dans le Doubs est revenue sur la victoire de son parti au premier tour des législatives anticipées et espère rééditer l'exploit au second tour.

Une victoire du FN dans le Doubs?

"Les résultats du premier tour sont très encourageants. La première partie de la campagne a été dynamique".

"Nos réserves de voix sont partout, chez les abstentionnistes, les socialistes déçus et à l'UMP. Des gens de l'UMP m'ont écrit, m'ont téléphoné, dont des conseillers municipaux pour m'assurer de leur vote".

"Les électeurs sont libres, et la majorité des électeurs de cette circonscription, ont montré qu'il y a un ras-le-bol national".

"Monsieur Barbier (le candidat socialiste dans le Doubs, NDLR) dit que je ne connais pas la circonscription? Argument en-dessous de la ceinture!".

"Monsieur Barbier refuse le débat en face à face. LE principal défaut de mon adversaire est d'être socialiste, il porte la responsabilité des échecs du gouvernement. Sa responsabilité est grande dans la désindustrialisation de la région".

 

Vers une islamisation de la société?

"J'invite monsieur Barbier à se promener dans les quartiers où la police ne met plus les pieds. Oui, il y a un péril islamiste".

"Je suis républicaine tout autant qu'eux. Je respecte la laïcité, je refuse le communautarisme et je ne suis pas pour brader l'unité nationale". 

 

La candidate FN dans le Doubs, Sophie Montel.


Commentaires

-